Bilan

Swiss renforce sa base de Genève

La compagnie aérienne helvétique va élargir son offre au départ de Genève. Swiss va engager 150 collaborateurs supplémentaires pour le personnel naviguant.
La compagnie nationale Swiss renforce sa base de Genève. Elle élargit son offre de destinations et de tarifs pour augmenter le remplissage de ses avions et engage 150 collaborateurs dans la région pour le personnel navigant.

«Swiss veut vraiment renforcer sa présence en Suisse romande», a déclaré Rainer Hiltebrand, directeur adjoint responsable des opérations. Dès l’automne, le réseau de Swiss à partir de Genève comptera six destinations supplémentaires: Stockholm (4x par semaine), Oslo (3x), Londres Gatwick (3x), Göteborg (2x), Belgrade (2x) et Marrakech (2x). Soit au total 24 destinations non stop.

Le directeur de Swiss en Suisse romande Markus Schmid a expliqué qu’il s’agira surtout d’emmener les skieurs en hiver. «Il y a encore beaucoup de potentiel dans les pays scandinaves», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à l’aéroport de Cointrin.

Le personnel navigant, jusqu’ici venu de Zurich, est désormais recruté dans la région. La compagnie a reçu 500 candidatures et en a retenu 150. Dès la fin octobre, il commencera à voler sur les avions de Swiss à partir de Genève.

A compter du 1er septembre, la compagnie offrira aussi un nouveau modèle tarifaire: un tarif Geneva Economy Flex à partir de 89 francs pour un aller simple en Europe, et un tarif Geneva Economy Light à partir de 39 francs pour un aller simple sans bagage en soute et sans modification et remboursement possibles. Une campagne publicitaire est lancée sur le thème de ces nouveaux prix attractifs, tout en conservant la qualité Swiss.

Taux de remplissage insuffisant

Rainer Hiltebrand n’a pas caché qu’il s’agit avant tout de remplir les 9 avions de Swiss basés à Genève, dont le taux de remplissage est actuellement de 65%. Le nombre d’avions n’augmentant pas, la fréquence de certaines destinations, par exemple sur Madrid, est revue à la baisse. Les périodes de rotation des avions sont en outre allongées.

Une nouvelle équipe commerciale est engagée, avec un directeur général pour la Suisse romande dès le 1er octobre, Lorenzo Stoll, actuel directeur des ventes de Nestlé Waters (Suisse). «La direction sera ainsi indépendante à Genève, et pas seulement guidée de Zurich», a affirmé Rainer Hiltebrand.

Le nouveau système tarifaire ne s’applique pas à l’aéroport de Zurich, a-t-il précisé. Le personnel navigant est engagé sur la base d’un contrat individuel, et non collectif comme à Zurich, ce qui donne plus de flexibilité, a-t-il souligné. Mais aucune suppression d’emploi à Zurich n’accompagne le recrutement des employés en Suisse romande, a assuré M. Hiltebrand.

Part de marché de 15,2%

Swiss a rappelé en outre que la compagnie inaugurera le 25 juillet une liaison directe Genève - Saint-Petersbourg, deux fois par semaine, une nouvelle destination de l’aéroport, pour satisfaire la clientèle à la fois des touristes et des milieux d’affaires suisses et russes.

Swiss a transporté l’an dernier un peu plus de deux millions de passagers à partir de Genève, soit une part de marché de 15,2%. EasyJet est de loin la première compagnie à Cointrin, avec 42% du marché et 5,6 millions de passagers transportés en 2012.

Au départ de Zurich, Bâle/Mulhouse et Genève, les 92 avions de Swiss ont transporté l’an dernier 15 millions de passagers vers 74 destinations dans 38 pays. Swiss emploie 8000 collaborateurs avec un chiffre d’affaires de 5 milliards de francs l’an dernier.
Christine Talos

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."