Bilan

Swiss Re table sur une croissannce modeste pour le secteur de l'assurance en 2015

Les assureurs devraient connaître une croissance "modeste" en 2015 dans un environnement toujours difficile pour le secteur au niveau des retours sur investissements, selon une étude publiée mardi par Swiss Re.

Pour l'année à venir, Swiss Re table sur un renforcement modéré de l'activité économique qui devrait soutenir le secteur, a-t-il indiqué dans une étude intitulée "Revue de l'assurance mondiale 2014 et perspectives 2015/16".

Crédits: DR

Les assureurs devraient connaître une croissance "modeste" en 2015 dans un environnement toujours difficile pour le secteur au niveau des retours sur investissements, selon une étude publiée mardi par le réassureur helvétique Swiss Re.

Pour l'année à venir, le numéro deux mondial de la réassurance table sur un renforcement modéré de l'activité économique qui devrait soutenir le secteur, a-t-il indiqué dans une étude intitulée "Revue de l'assurance mondiale 2014 et perspectives 2015/16".

Les taux de croissance devraient être plus élevés aux États-Unis, dans la zone euro et dans de nombreux pays émergents. Ils devraient cependant ralentir au Royaume Uni, au Japon et en Chine, a cependant nuancé l'étude.

"L'activité économique plus forte va améliorer la croissance des primes d'assurance, en particulier dans les pays émergents", a déclaré Kurt Karl, chef économiste chez Swiss Re, cité dans un communiqué.

"Mais la rentabilité sera toujours difficile en raison des faibles rendements des placements", a-t-il ajouté.

Les assureurs souffrent depuis plusieurs années de la persistance des taux d'intérêts bas, après des années de politiques monétaires accommodantes.  

De nombreux observateurs s'attendent à ce que les taux remontent l'an prochain aux États-Unis et au Royaume Uni, mais les assureurs et réassureurs devraient toutefois continuer de voir leurs rendements baisser dans leurs portefeuilles obligataires pendant au moins deux ans, ont cependant jugé les auteurs de l'étude.  

Les emprunts à taux élevés arrivent en effet à maturité et sont remplacés par des obligations plus récentes apportant des rendements plus faibles, ont-ils expliqué.

L'étude relève par ailleurs que les perspectives restent contrastées d'une région à l'autre, les opportunités pour le secteur venant en grande partie des marchés émergents. 

Dans l'assurance vie, les primes devraient y augmenter de 10,4% dans les pays émergents en 2015, et de 10,7% en 2016. Par comparaison, la croissance sur ce segment devrait se situer 3% dans les pays développés en 2015 et à 2,8% en l'année suivante, prévoient les économistes de Swiss Re. 

Dans l'assurance non-vie, ils s'attendent à une croissance de 8,1% en 2015 et de 8,7% en 2016 pour les pays émergents, contre respectivement 1,4% et 1,6% dans les économies avancées.

En 2014, les pays émergents ont néanmoins vu leur croissance ralentir, la progression des primes étant évaluée à 5,5% contre 8,2% en 2013.

Les auteurs de l'étude ont attribué cette décélération notamment au fait que certaines économies du Sud-Est asiatique, fortement tournées vers l'exportation, ont connu un ralentissement cette année.

En Chine, les primes ont toutefois enregistré une croissance évaluée à environ 15% sur la base des nouvelles immatriculations automobiles et des projets d'infrastructures.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."