Bilan

Sueurs froides en 2020 pour les plus fortunés

Entre les arrêts d’activité dûs à la pandémie et le yoyo des bourses, cette année a provoqué quelques cheveux blancs. pourtant, il y a aussi de grands gagnants.

Pandémie, mises en quarantaine, confinement et yoyo des bourses, l’élaboration de notre 21e classement des 300 plus riches de Suisse a engendré quelques sueurs froides chez les journalistes de Bilan. Il a fallu faire preuve de beaucoup de diplomatie pour expliquer aux nouveaux venus qu’ils allaient désormais faire partie de notre liste des fortunés alors que la crise économique s’abat sur la planète.

Notre radar a détecté 18 noms inédits qui font leur entrée, dont 6 milliardaires, avec des apparitions fracassantes comme Mortimer Sackler qui a élu domicile à Gstaad. Le patrimoine familial des héritiers de l’entreprise pharmaceutique Purdue Pharma est estimé à 12 milliards. Autre arrivant, Gregory Finger. Ce discret Russe, avec passeport américain, est sorti du bois lorsqu’il a repris le Lausanne Hockey Club, en compagnie des Tchèques Zdenek Bakala et Petr Svoboda. Il a fait fortune dans la finance, mais aussi en misant tôt dans les sociétés qui sont désormais les fleurons mondiaux d’internet comme Facebook, WhatsApp, Twitter, ou encore Alibaba. Tout comme Laura et Michael Paulus, dont la fortune provient également des nouvelles technologies avec la cession, pour plus de 2 milliards, de la startup Assurance IQ. Une plateforme en ligne vouée à la vente d’assurances pour la vie, les véhicules à moteur et en cas de maladie.

Signalons aussi l’arrivée de deux milliardaires français d’origine lyonnaise: Philippe Foriel-Destezet et la famille Bahadourian. Le premier doit sa fortune à la société de travail intérimaire Adecco, alors que les Bahadourian sont actifs dans le commerce de gros et de détail avec les marchés Grand Frais. Cette entreprise pourrait d’ailleurs engendrer prochainement l’un des plus gros leverage buy-out de France. Fondée par Denis Dumont, Grand Frais a été en partie rachetée il y a trois ans par Ardian pour 1,4 milliard d’euros. Actuellement, ce fonds d’investissement serait vendeur sur une base de 2,5 à 3 milliards d’euros. Une très belle envolée.

3,5 milliards sur un an

Grand gagnant également, le Genevois Guillaume Pousaz. Sa startup checkout.com a bouclé un tour de table de 150 millions, ce qui la valorise de plus de 5 milliards. Sa société gère, pour les commerçants en ligne, l’ensemble des processus de paiement entre leur caisse et le réseau de cartes de crédit. Les patrons de Swissquote, Marc Bürki et Paolo Buzzi, ont aussi bénéficié de la crise. La forte volatilité des marchés a accru l’intérêt du public pour les investissements en ligne. La banque a enregistré plus de 57 000 ouvertures de comptes au premier semestre et l’action Swissquote a été l’une des vedettes de la Bourse helvétique. Autre star, Robbie Williams. Ses fans seront ravis d’apprendre que le chanteur anglais qui a vendu plus de 80 millions d’albums s’est installé avec toute sa famille dans le canton de Genève.

Cette année, il a été encore plus délicat que d’habitude de déterminer la valeur des entreprises. Les actions de celles cotées se sont installées dans un wagonnet de montagnes russes, alors que les sociétés non cotées naviguent en plein brouillard, ballottées par les confinements successifs. Si certains secteurs comme l’hôtellerie, les loisirs ou la restauration ont été frappés de plein fouet, d’autres ont très bien résisté comme le luxe, ou même tiré profit de la situation, avec des cours en bourse qui ont flambé. C’est le cas, par exemple, de la société Somfy, contrôlée par la famille Despature. Le titre du spécialiste des automatismes pour la maison s’est envolé ces derniers mois. Direction totalement inverse pour l’action d’AB InBev. Le plus grand brasseur du monde a bu la tasse, engendrant une forte baisse des fortunes du Suisso-Brésilien Jorge Lemann et du Belge Alexandre Van Damme. Ils contrôlent respectivement 10 et 7,7% de ce groupe.

Précisons que la chute vertigineuse de la fortune de la famille Kamprad n’est pas due à une baisse de la valeur d’Ikea. Les enfants d’Ingvar Kamprad n’ont pas hérité de la totalité de la fortune du fondateur qui a mis en place une structure de trusts pour assurer la pérennité de son entreprise. De nouveaux documents montrent que ses trois fils n’ont désormais plus aucun contrôle sur la fondation liechtensteinoise détenant la marque jaune et bleu. Sa valeur, estimée à 11 milliards, a donc été déduite de leur patrimoine 2020.

Cette année, notre top trois est inchangé: la famille Hoffmann-Oeri (Roche) devance Gérard Wertheimer (Chanel) et la famille Safra (finance). Grâce à une progression de 4 milliards, la famille Blocher (Ems-Chemie) apparaît au pied du podium.

Enfin, on note une douzaine de noms qui quittent notre classement, soit que leur fortune est tombée sous la barre des 200 millions comme le cofondateur du groupe hôtelier Accor, Paul Dubrule, ou le styliste Philipp Plein, ou parce qu’ils ont quitté la Suisse comme le prince Karim Aga Khan qui réside désormais au Portugal.

Canalluiginonb Web 0
Luigino Canal

Journaliste

Lui écrire

Licencié en économie (Université de Genève), journaliste indépendant spécialisé en télécommunications, économie et investigation notamment avec des enquêtes sur le blanchiment d’argent et les escroqueries financières, Luigino Canal a été pendant 15 ans le correspondant en Suisse pour le quotidien économique français «Les Echos». Il a collaboré avec de nombreux médias suisses et italiens (Corriere della Sera, l’Espresso). Il se concentre désormais sur les grandes fortunes. Il participe depuis 15 ans à l’élaboration du classement de Bilan des 300 plus riches de Suisse.

Du même auteur:

Comment la cire «Suisse» a conquis l’Argentine
Comment la cire «Suisse» a conquis l’Argentine

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."