Bilan

Stratégie économique: Genève présente ses objectifs prioritaires

Le conseiller d'Etat Pierre Maudet a présenté les dix priorités du gouvernement genevois en matière de stratégie économique cantonale.

Pierre Maudet a présenté le 26 janvier les priorités économiques de Genève pour les années à venir.

Crédits: Keystone

Moins de six mois après la présentation de la stratégie économique genevoise, dix objectifs considérés comme prioritaires ont été dévoilés mardi par le conseiller d’Etat Pierre Maudet au Campus Biotech. «Mais il ne s’agit pas d’une planification à la sauce albanaise des années 1960», a plaisanté le magistrat en charge de l’économie. Les voici :

  1. Elaborer un plan d’action pour l’innovation;
  2. Soutenir l’innovation dans le domaine des TIC, en particulier les fintech et la sécurité informatique;
  3. Renforcer l’ancrage des entreprises multinationales en améliorant les conditions-cadres;
  4. Favoriser le dialogue entre le secteur du négoce et le grand public;
  5. Elaborer un plan d’actions « Pépites » visant à attirer et conserver les talents (en particulier dans le secteur des sciences de la vie);
  6. Valoriser et promouvoir le secteur de l’industrie, sa diversité et ses filières de formation;
  7. Mettre en place un plan d’actions en faveur du secteur du commerce et du tourisme ;
  8. Explorer les opportunités économiques issues des pays émergents;
  9. Promouvoir le développement de Genève comme carrefour international de la finance durable (notamment via le congrès SIBOS 2016 qui se tiendra en septembre à Palexpo);
  10. Elaborer une stratégie cleantech 2.0

« Nous avons tout pour bien faire, mais il manque parfois l’étincelle nécessaire », se justifie Pierre Maudet. Son ambition est de piloter divers groupes de travail réunissant tous les acteurs concernés. 

«Il y a passablement d’espoirs, de promesses et de perspectives. L’Etat génère une impulsion. Nous rassemblons et mobilisons les acteurs économiques. »

Le choix des dix priorités parmi les 33 objectifs présentés dans la Stratégie économique cantonale 2030 s’est effectué selon trois critères : l’urgence temporelle liées aussi à des éléments d’actualité ; la réceptivité du secteur concerné ; des choix purement stratégiques afin de ne pas louper certains virages. Et le patron du Département de la sécurité et de l’économie de conclure par une citation : « La politique est l’art de rendre possible ce qui est nécessaire ».

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."