Bilan

Smartwatches et ordinateurs en vedettes au salon IFA de Berlin

Avec une accalmie côté smartphones, les montres intelligentes s'imposent comme "la tendance la plus intéressante" du salon IFA à Berlin.

L'IFA, ouvert du public du 4 au 9 septembre, attend plus de 240.000 visiteurs, ce qui en fait le plus grand salon mondial de technologies grand public, devant le CES de Los Angeles, selon son directeur Jens Heithecker.

Crédits: AFP

Smartwatches et ordinateurs tiendront le haut de l'affiche cette année au salon IFA à Berlin, grand'messe européenne de l'électronique, avec des nouveaux designs pour les premières et de nouvelles fonctionnalités pour les seconds.

L'IFA, ouvert du public du 4 au 9 septembre, attend plus de 240.000 visiteurs, ce qui en fait le plus grand salon mondial de technologies grand public, devant le CES de Los Angeles, selon son directeur Jens Heithecker.

Cette année, avec une accalmie côté smartphones, les montres intelligentes s'imposent comme "la tendance la plus intéressante" du salon berlinois, prédit Ian Fogg, un analyste du cabinet spécialisé IHS.

"Beaucoup de fabricants entrent dans leur deuxième ou troisième année de production de smartwatches. Il sera frappant (...) de voir quels retours d'informations ils ont pris en compte dans leurs designs, pour rendre les produits plus attirants aux yeux des consommateurs", explique encore l'analyste.

Cet automne, les smartwatches se déclinent toutes en rondeurs. Les fabricants délaissent l'écran rectangulaire, à l'allure gadget, pour reprendre les codes traditionnels de l'horlogerie.

Samsung, pionnier des smartwatches, présentera jeudi une Gear S2 avec un écran circulaire, rejoignant des concurrents comme LG et Motorola, qui ont déjà fait ce choix. Les nouvelles moutures de ces deux groupes devraient rester fidèles à ce design, en plus de jouer la surenchère technologique.

Même le chinois Huawei, dont on attend de nouveaux détails sur sa future montre, a arrondi les angles. Le groupe espère que ce premier modèle lui ouvrira les portes des magasins de sport et bijouteries.

- maison connectée -

Ces montres mènent d'ailleurs la charge d'une tendance plus large: celle des objets connectés, qui ne seront pas en reste chez les 1.500 exposants du salon, répartis sur 149.500 m2.

"L'IFA montre traditionnellement toutes sortes de produits électroniques et électroménagers, et tous deviennent maintenant connectés. (...) C'est vraiment l'endroit de la maison connectée", observe Annette Zimmermann, analyste du cabinet Gartner. Une maison qui sera peut-être dans quelques années entièrement pilotable "depuis une smartwatch", imagine-t-elle.

"Il va aussi y avoir une poussée du côté des ordinateurs et de Windows 10", assure l'analyste.

Microsoft vient de lancer son nouveau système d'exploitation, qui doit notamment permettre à l'utilisateur de piloter son ordinateur aussi bien de la souris qu'en touchant son écran du bout des doigts.

"Le marché du PC est en recul cette année, et (les fabricants) ont besoin de quelque chose pour le revigorer", explique Mme Zimmermann.

L'américain doit montrer vendredi les nouvelles fonctionnalités de son produit phare. Une opération séduction bien sentie, à quelques semaines de Noël.

Les téléviseurs tenteront aussi de se tailler leur part du gâteau: le format haute résolution 4K peine à s'imposer, mais sera soutenu par l'arrivée des premiers lecteurs compatibles Blu-Ray Ultra HD sous le sapin.

- moins de smartphones -

"L'IFA donne une importante impulsion au marché" de l'électronique grand public, conclut Hans-Joachim Kamp, de la fédération allemande du secteur GFU.

Un rôle d'autant plus clé que Noël tentera cette année de compenser un premier semestre mitigé en Allemagne. Faute d'effet Mondial de football comme en 2014, les ventes ont reculé de 2,5% sur un an, à 12,4 milliards d'euros.

Les smartphones seront en revanche le parent pauvre de l'IFA. Berlin "était devenu un grand salon pour les mobiles ces dernières années", rappelle M. Fogg. Mais à cause d'une "anomalie dans le timing des lancements cette année, il y aura probablement moins de produits phares dévoilés" dans cette catégorie, ajoute-t-il.

Le coréen Samsung a déjà présenté en août ses deux nouveaux smartphones grand écran de la gamme Galaxy Note. L'américain Motorola lui a brûlé la politesse fin juillet pour lancer un smartphone bas de gamme et deux nouveaux modèles premium.

"Ils ont essayé de créer un peu plus d'espace pour leurs produits pour ne pas être complètement dans l'ombre d'Apple", qui dévoilera depuis la Californie ses nouveautés le 9 septembre, dernier jour de l'IFA, avance Mme Zimmermann.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."