Bilan

Sion, la capitale des loisirs

Après la chute libre, Sion proposera une vague de surf géante aux touristes. Le projet Alaïa est désormais lancé. Il risque d’attirer des touristes de Suisse mais aussi des pays alentours.

La vague devrait attirer des milliers de curieux par année.

Crédits: DR

Plus besoin d’aller à Biarritz ou à Hawaïi pour apprendre le surf. Le Valais va s’équiper d’une gigantesque vague artificielle pour attirer surfeurs et curieux. Les travaux d’Alaïa ont débuté dans le quartier des Îles à Sion. Le projet consiste à créer un bassin de vagues artificielles. Les surfeurs auront droit jusqu’à 1000 vagues par heure dans un bassin de 8500m2. Ambitieux, mais novateur, Alaïa devrait attirer des touristes par milliers. «Il y a un énorme potentiel, avec ceux qui vont en France, en Allemagne ou encore en Italie pour aller surfer.» affirme Vincent Riba, porte-parole du projet. Il ajoute: «Il sera possible de surfer toute l’année facilement et de créer de nouveaux passionnés.»

Une activité de plus à Sion

Sion compte déjà des activités attrayantes, à l’image du simulateur de chute libre Realfly. Pour Jean-Marc Jacquod, directeur de Sion Tourisme, c’est une véritable tendance qui perdure. «Alaïa représente un mouvement que l’on ressent fort depuis 2017, lorsque la première Escape room de Sion a ouvert ses portes.» Depuis, la ville en compte une dizaine, ainsi que bien d’autres activités. Jean-Marc Jacquod précise que l’office du tourisme de la ville se focalise sur la ville et son patrimoine. Il organise des visites dans la vieille ville mêlé à des dégustations de vins. Ensuite, des synergies se créent. L’office du tourisme noue des partenariats avec des privés comme Realfly ou Alaïa, dans le but de combiner les différentes manières d’expérimenter Sion. «Cela nous amène une multitude de niches différentes.»

De manière générale, Sion doit articuler son offre avec celle des stations. «Anzère a investi 15’000 francs pour que ses habitants puissent descendre au marché de Noël de Sion.» raconte Jean-Marc Jacquod. C’est bel et bien une complémentarité que recherche l’office du tourisme. Pas dupe, son directeur reconnaît que le soleil et le ski attirent davantage les touristes que la plaine et son ambiance davantage axée sur le travail. C’est pourquoi il parle principalement d’excursionnistes.

Bassin tempéré

Les initiateurs du projet Alaïa ont réfléchi sur la question de la durabilité. «L’eau n’est pas chauffée mais sa fraîcheur sera limitée.» Le coût de l’installation n’est pour l’heure pas communiqué, tout comme les investisseurs privés qui financent l’installation. «Nous voulions annoncer tout cela une fois que le projet était lancé. Nous nous faisions un peu harceler» rigole Vincent Riba, en faisant référence aux nombreux messages réclamant une date d’ouverture.

Les initiateurs du projet donneront davantage d’informations au mois de février. Ils publieront notamment des images en 3D de ce à quoi devrait ressembler l’installation.

Garciarebecca1
Rebecca Garcia

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Rebecca Garcia a tout juste connu la connexion internet coupée à chaque téléphone. Elle a grandi avec la digitalisation, l’innovation et Claire Chazal. Elle fait ses premiers pas en journalisme sportif, avant de bifurquer par hasard vers la radio. Elle commence et termine ensuite son Master en journalisme et communication dans son canton de Neuchâtel, qu’elle représente (plus ou moins) fièrement à l’aide de son accent. Grâce à ses études, elle découvre durant 2 mois le quotidien d’une télévision locale, à travers un stage à Canal 9.

A Bilan depuis 2018, en tant que rédactrice web et vidéo, elle s’intéresse particulièrement aux nouvelles technologies, aux sujets de société, au business du sport et aux jeux vidéo.

Du même auteur:

A chaque série Netflix son arôme de cannabis
Twitch: comment devenir riche et célèbre grâce aux jeux vidéo

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."