Bilan

Seule une minorité travaille jusqu'à l'âge de la retraite

Six personnes sur dix quittent le monde du travail avant l'âge officiel de la retraite. Seule une minorité remplit son pensum jusqu'au bout.

Six personnes sur dix (58%) quittent le monde du travail avant l'âge officiel de la retraite. Seule une minorité (32%) remplit son pensum jusqu'au bout. Et un dixième continue de travailler au-delà de l'âge-limite.

La proportion élevée de retraites anticipées a surpris, peut-on lire dans la NZZ am Sonntag, qui se base sur l'étude Swisscanto 2018. René Raths, membre du conseil d'administration de Swisscanto Prévoyance SA, est préoccupé par l'augmentation de l'espérance de vie et donc par la durée plus longue des retraites: en 2035, environ 2,3 travailleurs financeront un retraité, contre près de quatre pour un aujourd'hui.

La "tendance" à prendre une retraite anticipée observée sur le terrain entre en contradiction avec le discours politique dominant qui veut élever l'âge de la retraite. Selon cette étude, une augmentation au-delà de 65 ans va continuer de rencontrer une forte résistance auprès de la population.

Prospérité et usure

Les personnes qui partent plus tôt à la retraite le font en moyenne un an et demi avant l'âge officiel. C'est un signe de prospérité en Suisse, selon M. Raths.

Mais il y a une autre raison. Pour Matthias Kuert Killer, du syndicat Travail Suisse, cité dans la "NZZ am Sonntag": "Nous constatons qu'une proportion considérable de travailleurs de 60 ans sont épuisés et ont atteint les limites de leur santé". Le travail physique dans le secteur du bâtiment, mais aussi la pression due à la numérisation dans tous les secteurs n'y sont pas étrangers.

La bonne nouvelle est que les caisses de pensions se portent à nouveau bien, toujours selon Swisscanto. Elles présentent un taux moyen de couverture de près de 113% et disposent donc d'une réserve pour fluctuation de valeur de 13% par rapport aux engagements contractés.

95% des caisses de droit privé en excédent

C'est là un nouveau record depuis la crise financière de 2008. Désormais, plus de 95% des caisses de droit privé sont en excédent.

Cette étude sur les caisses de pensions englobe 535 institutions qui représentent des avoirs de 680 milliards de francs et 4,1 millions d'assurés. L'étude couvre ainsi près de 80% de la prévoyance professionnelle en Suisse.

Réforme AVS

Une nouvelle réforme est actuellement en préparation après que les Suisses ont rejeté la Prévoyance vieillesse 2020 le 24 septembre 2017. Il était alors prévu d'abaisser le taux de conversion minimal à 6% contre 6,8% actuellement.

L'âge de référence des femmes aurait été relevé par étapes de 64 à 65 ans. La réforme prévoyait un départ flexible à la retraite, entre 62 et 70 ans.

Début mars, le Conseil fédéral a chargé le Département fédéral de l'intérieur de lui transmettre un nouveau projet de réforme à mettre en consultation avant la pause estivale. L'AVS et le 2e pilier seront traités de façon distincte.

Mais pas sûr que les fronts aient bougé depuis l'automne dernier. Tandis qu'à droite, on crie au loup en invoquant un taux de conversion trop élevé par rapport aux rendements, on ne veut pas entendre parler, pour une partie de la gauche, d'élever l'âge de la retraite des femmes sans égalité salariale.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."