Bilan

Rebond de 2,8% du PIB romand attendu en 2021 (banques cantonales)

Après avoir été plombé par la crise sanitaire en 2020, le produit intérieur brut (PIB) des cantons romands devrait rebondir cette année, et connaître encore une accélération en 2022, selon une étude des banques cantonales romandes publiée mercredi.

La crise du Covid-19 n'aura finalement pas été aussi grave que ce qui était redouté après le semi-confinement du printemps 2020.

Crédits: Keystone

Pour l'année en cours, les établissements tablent sur une croissance du PIB romand de 2,8% - après une contraction de 2,3% en 2020 - à comparer avec les 3,2% attendus pour l'ensemble de la Suisse. Une dynamique qui devrait encore s'accélérer l'année prochaine, pour atteindre 4,2%, nettement plus que la moyenne nationale (+3,4%) et légèrement en retrait de la moyenne mondiale (+4,9%).

La crise du Covid-19 n'aura finalement pas été aussi grave que ce qui était redouté après le semi-confinement du printemps 2020, soulignent les auteurs du rapport sur le PIB romand, rappelant qu'à l'époque, une chute de 5,7% était attendue.

Reste que "le degré d'incertitude est élevé et une certaine prudence est donc de mise", signalent les banques cantonales romandes, en référence notamment au risque de voir apparaître de nouveaux variants du SARS-CoV-2, qui rendraient plus difficile la lutte contre la pandémie et partant, la reprise économique.

Le redressement attendu en 2021 devrait bénéficier à la plupart des branches, en particulier celles qui ont le plus souffert de la crise sanitaire en 2020, même si pour certaines, comme l'hôtellerie-restauration, la situation reste compliquée en raison du maintien de mesures de protection ou du faible nombre d'hôtes étrangers.

Alors que sur le plan mondial les chaînes logistiques restent perturbées, en raison notamment de pénuries de certaines marchandises, il est trop tôt pour parler de normalisation, selon les auteurs de l'étude.

En termes réels, c'est-à-dire corrigé de l'inflation, le PIB romand s'est monté à 172,6 milliards de francs en 2020, après 176,7 milliards en 2019, selon les estimations établies par l'Institut d'économie appliquée de la Faculté des HEC de l'Université de Lausanne (Crea). Il représente près d'un quart (24,4%) du PIB helvétique.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."