Bilan

Radiographie de la création d’entreprises en Suisse

Quels sont les cantons les plus actifs en matière de création d'entreprises ? Les formes juridiques privilégiées ? Où les start-up préfèrent-elles s'établir ? L'IFJ s'est penché sur ces questions.

En termes absolus, les cantons de Zurich (7'664), Vaud (4'370) et Genève (3'745) comptent le plus grand nombre de nouvelles entreprises créées depuis 2015.

Crédits: Rawpixel / Unsplash

L’Institut pour Jeunes Entreprises (IFJ) s’est penché sur l’évolution de la création d’entreprises en Suisse l’an dernier, fournissant également des comparaisons depuis 2015. Différences entre cantons et formes juridiques privilégiées ont été analysées par l'institut, qui accompagne les entrepreneurs depuis une trentaine d’années. Basé à Zurich et Saint-Gall, l'IFJ dispose également d’un relais romand, avec un bureau à l'Innovation Park de l’EPF Lausanne

L’institut s’est donc livré à un recensement et à des comparaisons régionales, basé sur les inscriptions d'entreprises au registre du commerce. Résultat : le nombre total de nouvelles sociétés créées dans notre pays en 2018 s'élève à 43’174. Cela correspond à un léger recul de 0,64%, soit 279 nouveaux enregistrements de moins qu'en 2017, une année qualifiée de « record historique » par l’IFJ. L’institut précise qu’au cours des quatre dernières années, les grandes régions suisses ont connu une évolution très différente. 

Essor de Genève et Vaud, déclin du Tessin 

D’après l’étude d’IFJ, la région alémanique a progressé pour devenir la région avec le plus grand nombre de création d’entreprises entre 2015 et 2018, les cantons de Vaud et de Genève étant les deux cantons qui comptent le plus grand nombre de start-up. Entre 2015 et 2018, 1’073 nouvelles entreprises, soit 12% de plus, ont été inscrites au registre du commerce dans cette région. 

>> À lire aussi: La Suisse, deeptech nation

La Suisse centrale (+14,1%), l'Espace Mittelland (+6,8%), Zurich (+4,9%) et la Suisse du Nord-Ouest (+4,9%) ont également évolué positivement. La Suisse orientale (-1,7%) perd toutefois 88 start-ups et le Tessin (respectivement -15,9% et -443) est la région où le recul a été le plus marqué ces quatre dernières années. 

En termes relatifs, les trois cantons de Zoug (+38,9%), Glaris (+20%) et Vaud (+17,7%) ont enregistré la plus forte croissance en pourcentage entre 2015 et 2018. En termes absolus, les cantons de Zurich (7'664), Vaud (4'370) et Genève (3'745) comptent le plus grand nombre de nouvelles entreprises créées.

Les formes juridiques privilégiées par les entrepreneurs

Dans son étude, l’IFJ relève également qu’avec une part de 38,5% l’an dernier, la société à responsabilité limitée (Sàrl) est la forme juridique la plus populaire pour créer sa propre entreprise en Suisse. En 2018, la Sàrl a même enregistré une augmentation de 2 % par rapport à l'année précédente. L'entreprise individuelle (raison individuelle) arrive en seconde position et représente 32,1% du total des entreprises crées. 

Viennent ensuite la forme de la société anonyme (SA) avec 20,6%, puis la société en nom collectif (SNC) avec 3%. Ensemble, ces quatre formes juridiques représentent plus de 94% des nouvelles formes juridiques enregistrées en Suisse.

Organisme moins connu en Suisse romande qu’outre-Sarine, l’IFJ dit participer à la création de 2000 entreprises par an, avec notamment son service de fondation de société en ligne. Il propose aussi des cours dans plusieurs villes de Suisse et des conseils et services variés pour encourager l’entrepreneuriat, avec l’appui d’entreprises partenaires (Swisscom, La Mobilière, Bexio etc).

Bilan.ch

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."