Bilan

Qui s'offrira une villa à 71 millions au bord du Léman?

La propriété la plus en vue du marché des biens de prestige se trouve actuellement à Genthod (GE). Depuis le début de l'été, de riches acquéreurs lorgnent ce bien quasi inaccessible.

La maison est incroyable, sa valeur aussi. 71 millions de francs, c'est le prix fou affiché pour cette villa les pieds dans l'eau à Genthod (GE), rapidement devenue l'une des propriétés les plus en vue du marché immobilier. «Je n'ai jamais entendu un tarif pareil, pour moi c'est un record» estime Roland Bacon de l'agence Tissot Immobilier basée à Etagnières (VD). «Les biens supérieurs à 20 millions sont rares mais on les trouve particulièrement entre Genève et Lausanne.»

«Il s'agit de l'un des prix les plus élevés sur la Côte. Des ventes de ce type, il y en a une tous les 5 à 10 ans» estime Christophe Aumeunier, Secrétaire général de la Chambre genevoise immobilière. «Le marché se porte mal en général et on observe une chute du nombre de transactions en 2013. Mais là on se trouve dans un marché de niche, très marginal, qui n'obéit pas aux mêmes règles.»

Les simples «riches» ne pourront pas profiter de ce petit bout de paradis, il faudra être «ultra-riche» rien que pour l'envisager. «Cette magnifique habitation prétend être la maison la plus tranquille du monde» relate outre-Manche le Mail Online qui lui a même consacré un article.

Comparaison impossible

Le prix faramineux du bien s'explique par son accès direct au lac et sa proximité avec Genève mais surtout par son design. «L'architecture contemporaine du bâtiment est atypique et exceptionnelle» explique Jacques Emery, responsable de l'agence de Rham Sotheby's en charge du dossier. «C'est l'une des propriétés les plus impressionnantes actuellement en vente. Il s'agit d'une maison sublime au-delà de toute comparaison» surenchérit un porte-parole de Sotheby's International.

Apparemment les superlatifs manquent pour décrire cette villa de 13 pièces et 645 m2, conçue par une firme sud-africaine. Brièvement, chaque étage est desservi par un ascenseur en verre, conduisant aux chambres qui bénéficient de larges baies vitrées, toutes sur le Léman. Au sous-sol, on trouvera une grande salle d'exposition de voitures, un garage, une salle de conférence, un espace SPA avec piscine intérieure, sauna, hammam, salle de musculation. Et à l'extérieur, un ponton pour accrocher sa vedette ultra rapide bien sûr...

Acquéreurs étrangers

Tout ça pour 71 millions de francs. Dans un contexte de ralentissement qui touche même les biens de prestige, cette villa trouvera-t-elle acquéreur? «Nous avons déjà reçu plusieurs propositions, mais rien de concret. Les personnes intéressées par un tel bien ont l'habitude du business, le prix sera donc probablement négocié » explique Jacques Emery, de l'agence deRham Sotheby's. «Les acquéreurs sont de plus attentifs, ils n'hésitent plus à comparer et ils ont des conseillers sur place pour faire baisser les montants, surtout lorsque ceux-ci ne sont pas adaptés» ajoute Roland Bacon.

Depuis plusieurs années, on constate un fort intérêt des clients du Moyen-Orient évidemment, mais aussi de Russie ou de Roumanie pour les bords du lac. Le propriétaire actuel, dont on ne connait pas l'identité, a même fait éditer un livre consacré à sa villa pour permettre aux éventuels acquéreurs étrangers de découvrir le bien à distance. Mais peut-être qu'un citoyen de la Confédération créera la surprise. Ainsi en 2012, c'est un Suisse qui a réalisé l'acquisition la plus chère sur Genève: une propriété pieds dans l'eau à Collonge-Bellerive, pour 39 millions de francs.







Anne-Elisabeth Celton

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

La BCGE joue la carte de la prudence
Washington veut bloquer la fusion AMR-US Airways

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."