Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Quelles tendances pour demain? Deux directeurs d’Avenir Suisse débattent

Tibère Adler (à g.), 51  ans, et Xavier Comtesse, 65 ans. Tous deux aiment chasser les nouvelles idées et les trends.
Manifestation de soutien au fonds ferroviaire: une victoire pour Avenir Suisse, qui défend l’idée d’une métropole lémanique.
«L’autre défi, complète Tibère Adler, c’est la place de la Suisse dans le concert international. (...) Evitons les autogoals.»
1 / 4

Qu’est-ce qui motive à prendre un rôle aussi atypique en Suisse romande que celui de directeur d’un laboratoire d’idées? - -

Comment voyez-vous le rôle d’Avenir Suisse? - -

Quelles ont été les victoires idéologiques d’Avenir Suisse ces dernières années? - -

XC:

Peut-être aussi parce que l’initiative Minder marque une sorte de retour de balancier vis-à-vis du libéralisme que défend Avenir Suisse? - -

TA:

Et qu’est-ce que cela signifie concrètement pour l’avenir de la Suisse? - -

Bilan a publié récemment un dossier, «La Suisse saborde la Suisse», qui montre que le droit d’initiatives multiplie le risque de ces autogoals. Qu’en pensez-vous? - -

XC:

Quelle modernisation? - -