Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Prostitution: «Les prix sont à la baisse»

Frédéric Buchs craint un afflux massif de prostituées roumaines en 2016.

En 2012 déjà, vous constatiez une forte augmentation de prostituées en raison de la libre circulation. Qu’en est-il aujourd’hui? - -

Cette hausse n’a donc pas de fin? - -

Dans le secteur du sexe, l’offre n’encourage donc pas la demande? Comme dans le secteur de la santé où davantage de médecins entraînent davantage de consultations, si vous me passez la comparaison? - -

Les agences d’escort girls s’en tirent-elles mieux? - -

Vous parlez de la concurrence des salons, au nombre de 129 à Genève. Cassent-ils leurs prix? - -

Les filles qui ne gagnent plus assez en salon ont-elles tendance à racoler dans les hôtels? - -

De quels pays les nouvelles venues proviennent-elles? - -

Qui seront les suivantes? - -