Bilan

Prison ferme pour d'ex-dirigeants bancaires islandais

Trois anciens dirigeants d'une banque islandaise qui a fait faillite, Kaupthing, ont été condamnés jeudi à Reykjavik pour fraude. Leurs peines vont de trois ans et demi à cinq ans et demi de prison.
L'ancien siège de la banque Kaupthing, avant sa faillite. Crédits: DR-ARCHIVES
Les trois hommes étaient jugés pour avoir caché qu'un investisseur qatari qui avait acheté 5,1% de la banque en pleine crise financière, en 2008, l'avait fait avec des sommes prêtées par elle.

L'ancien directeur général, Hreidar Mar Sigurdsson, a écopé de cinq ans et demi, et l'ancien président, Sigurdur Einarsson, de cinq ans. L'ancien directeur de la filiale luxembourgeoise, Magnus Gumundsson, qui avait joué un rôle-clé dans ce prêt, a pris trois ans et demi.

Une peine de trois ans de prison a été prononcée contre un actionnaire important, Olafur Olafsson, qui avait donné son assentiment. Tous ont été reconnus coupables d'avoir enfreint leurs obligations de transparence et d'avoir manipulé le marché boursier.

Fin septembre 2008, à une époque où le système bancaire islandais était en pleine déliquescence, l'arrivée de cet investisseur qatari, Mohammed bin Khalifa al-Thani, avait été saluée par Kaupthing comme un signe de solidité évident.

Kaupthing avait fait faillite dès le mois suivant, emporté avec ses consoeurs par la panique qu'avait déclenchée la faillite de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers.
Jean-Claude Meier

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."