Bilan

Prêts hypothécaires: le boom continue

Les banques cantonales romandes ont poursuivi leur croissance dans les affaires hypothécaires en 2012 en raison de la faiblesse des taux d’intérêts. La palme revient à la Banque cantonale de Fribourg.
Entre 2007 et 2012, les créances hypothécaires de la Banque cantonale de Fribourg ont atteint 14 milliards de francs. Crédits: DR

Le boom des prêts hypothécaires continue dans les banques cantonales romandes! L’an dernier, avec une hausse de 11,1%, la palme revient comme en 2011 à la Banque cantonale de Fribourg. Entre 2007 et 2012, soit en six ans seulement, les créances hypothécaires ont même doublé pour atteindre désormais la somme de 14 milliards de francs.

Aucun autre institut n’a enregistré une aussi forte progression sur une période aussi courte. Les dirigeants de l’établissement refusent néanmoins de parler de bulle immobilière. Selon ces derniers, l’envolée des prêts s’explique par l’augmentation très importante de la population du canton (+42 000 habitants entre 2002 et 2011). 

Avec une hausse respective de 7,2% et de 6%, la Banque cantonale neuchâteloise et la Banque cantonale du Jura montent sur la deuxième et la troisième marche du podium. Puis suit la Banque cantonale du Valais (+5,6%). 

L’augmentation des prêts hypothécaires est en revanche moins importante dans le bassin lémanique. La Banque cantonale vaudoise et la Banque cantonale de Genève enregistrent une progression de 3,6% pour la première et de 3,5% pour la seconde. 

A l’avenir, les affaires risquent d’être plus difficiles. Pour limiter les risques de surchauffe immobilière, le Conseil fédéral a pris deux mesures. D’abord, depuis le 1er juillet 2012,  les futurs propriétaires doivent apporter des fonds propres dont au moins le 10% ne provient pas de leur capital de prévoyance professionnelle. Ensuite, dès le 30 septembre 2013, les banques auront l’obligation d’augmenter leurs fonds propres dans la branche hypothécaire.

Jean Philippe Buchs
Jean-Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix BZ du journalisme local 1991, Prix Jean Dumur 1998, AgroPrix 2005 et 2019.

Du même auteur:

Comment l’Institut de Glion se développe en Gruyère
Le nouveau défi de Bernard Lehmann

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."