Bilan

Presse: le site de ventes horlogères Chronext veut entrer à la Bourse suisse

Le portail de ventes en ligne horlogères Chronext s'apprêterait à se faire coter à la Bourse suisse, a indiqué lundi l'agence Reuters en citant des sources proches du dossier.

Parmi les concurrents de Chronext se trouvent Watchfinder, une filiale du groupe de luxe genevois Richemont, et Chrono24.

Crédits: DR

L'opération serait agendée pour septembre, mais pourrait être avancée à juillet si les conditions sont favorables. L'entreprise zougoise, qui emploie 130 personnes et qui a dégagé l'année dernière un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros, n'a pas souhaité commenter ces informations. L'Allemagne, son marché clé, a affiché une croissance de 25%.

La valorisation de la société pourrait atteindre 1,1 milliard de francs, selon des spécialistes cités par Reuters.

Parmi les concurrents de Chronext se trouvent Watchfinder, une filiale du groupe de luxe genevois Richemont, et Chrono24. Ce dernier préparerait aussi une introduction en Bourse.

Chronext permet de vendre et d'acheter des montres de luxe neuves ou d'occasion par le biais de son site internet, qui compte plus de 7000 montres en stock.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."