Bilan

Pierre Maudet se voit retirer certaines de ses prérogatives

À la suite d’un point presse qui aura duré, une demi-heure, le vice-président de l'exécutif cantonal, Antonio Hodgers a annoncé la suspension de certaines prérogatives au président du conseil genevois Pierre Maudet. Ce dernier est au centre d'une enquête sur son voyage controversé à Abu Dhabi en 2015.

D’après Antonio Hodgers, Pierre Maudet, se réserve la possibilité de donner sa position sur ces affaires à « une date ultérieur ».

À la suite d’un point presse qui aura duré, une demi-heure, le vice-président de l'exécutif cantonal, Antonio Hodgers a annoncé la suspension de certaines prérogatives au président du conseil genevois Pierre Maudet. Ce dernier est au centre d'une enquête sur son voyage controversé à Abu Dhabi en 2015.

Afin de garantir l’indépendance de l’enquête menée par le ministère public, il a été jugé opportun de dessaisir M. Maudet de ses fonctions de représentation du gouvernement et des relations institutionnelles avec le pouvoir judiciaire. Il conserve toutefois le Département présidentiel et celui de la sécurité. La police, les affaires économiques et l'aéroport restent ainsi sous l'autorité de l'élu PLR. Selon Antonio Hodgers : « Le Conseil d'État n'a pas voulu, dans un délai si court, procéder à des réorganisations profondes ».

Le fait que le Ministère public enquête sur celui qui est chef du Département de la sécurité posait un certain nombre de problèmes d’impartialité : il était difficilement concevable de voir Olivier Jornot et Pierre Maudet, présenter conjointement le nouveau plan de lutte contre la criminalité dans une semaine.

D’après Antonio Hodgers, Pierre Maudet, se réserve la possibilité de donner sa position sur ces affaires à « une date ultérieur ».

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."