Bilan

Pierre-Yves Maillard veut une stratégie du Conseil fédéral contre le Covid-19

Le président de l'Union syndicale suisse (USS), Pierre-Yves Maillard, appelle le Conseil fédéral à présenter une stratégie dans sa gestion de la crise liée au nouveau coronavirus. "Il faut qu'il y ait une perspective", martèle-t-il mercredi dans le Blick.

"Un déconfinement partiel est non seulement nécessaire pour les musées, mais aussi pour le sport, surtout pour les jeunes", selon le syndicaliste.

Crédits: DR

"Est-ce suffisant si les groupes à risque sont vaccinés?", s'interroge-t-il dans l'entretien diffusé par le journal alémanique. La Suisse pourrait assouplir les mesures prises pour lutter contre la propagation du virus plus tôt, remarque-t-il.

Même si 60 à 70% de la population était vaccinée, la logique du confinement resterait encore longtemps, ce qui nécessiterait une meilleure légitimité démocratique, ajoute le conseiller national socialiste de 52 ans. "Le Conseil fédéral doit s'exprimer clairement".

Risque zéro impossible

Des mesures d'assouplissements sont possibles avec les chiffres actuels des infections au SARS-CoV-2, estime l'ancien ministre vaudois de la santé. "Un déconfinement partiel est non seulement nécessaire pour les musées, mais aussi pour le sport, surtout pour les jeunes".

L'allègement des restrictions comporte certains risques, concède-t-il, "mais une stratégie de risque zéro est impossible". L'important, selon lui, est de mettre en place de bons concepts de protection et des contrôles pour les faire respecter.

M. Maillard pointe le mécontentement des Suisses. "Beaucoup de gens doivent joindre les deux bouts avec un salaire moindre. Il n'y a pas encore de grande révolte, mais la résignation et la dépression croissent, ce qui est peut-être encore pire". Le gouvernement fédéral va perdre le soutien du peuple s'il ne peut pas lui garantir la sécurité des moyens de subsistance, relève le syndicaliste.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."