Bilan

Pierre Maudet perd définitivement la présidence du Conseil d’État

Le magistrat PLR se voit aussi privé de toute la politique de sécurité, et plus seulement de la police. D'autres modifications pourraient encore intervenir.

Pierre Maudet reste chargé de l'économie et des communes.

Crédits: keystone

A l'issue de sa séance hebdomadaire, le Conseil d’État a annoncé par communiqué pérenniser à partir du 23 janvier l'organisation qu'il avait annoncée le 13 septembre dernier. Pierre Maudet perd définitivement la présidence du Conseil d’État, charge dont il était privé de facto depuis cette date, détaille un article de la Tribune de Genève

>> À lire aussi: Pierre Maudet conserve de justesse le soutien du PLR de Genève

Le communiqué précise également que le magistrat PLR se voit aussi privé de toute la politique de sécurité, et plus seulement de la police. Cela comprend en outre le secteur pénitencier (privation de liberté et mesures d'encadrement), l'Office de la population (population, droit de cité et migration), ainsi que l'ex département militaire (sécurité civile et armée). Interrogé par le journal, le président du Conseil d’État Antonio Hodgers a déclaré que cette annonce n'était pas en lien avec l'assemblée du PLR, qui s'est tenue le mardi 15 janvier dans la soirée. 

D'autres modifications pourraient encore intervenir, puisque le Conseil d'Etat précise que «les travaux entamés seront conclus d’ici le 23 janvier 2019». Le magistrat Pierre Maudet reste chargé de l'économie et des communes. Il pourrait la semaine prochaine récupérer quelques éléments supplémentaires pour équilibrer la charge de ses collègues. Toujours d'après la Tribune de Genève, le Grand Conseil se penchera ensuite sur cette nouvelle modification du périmètre des départements.

Bilan.ch

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."