Bilan

PIB vaudois: évolution conforme à la moyenne suisse prévue pour 2019

La progression du PIB vaudois est attendue dans les eaux de celle de l'ensemble du pays, pronostiquée à 1,4% pour 2019 et 2020. Globalement, les dernières prévisions n'ont pas fait l'objet de révisions importantes par rapport à celles qui ont été publiées au trimestre précédent.

Le contexte conjoncturel reste marqué par de grandes incertitudes, précise l'étude. La possibilité d'une escalade dans le conflit commercial sino-américain par exemple n'est pas à écarter.

Crédits: Wikipédia

Les prévisions de croissance pour l'économie vaudoise restent solides, malgré les répercussions entraînées par les turbulences internationales. Les dernières estimations de l'institut Créa tablent sur une croissance du PIB de 1,6% pour 2019 et de 1,5% pour 2020, selon un communiqué publié jeudi.

Le canton peut s'appuyer notamment sur son marché intérieur pour compenser les effets du ralentissement de l'économie mondiale, précisent les quatre partenaires publiant l'étude, à savoir le Créa de l'Université de Lausanne, la Banque cantonale vaudoise (BCV), l'Etat de Vaud et la Chambre vaudoise du commerce et de l'industrie (CVCI).

Progression attendue

La progression du PIB vaudois est attendue dans les eaux de celle de l'ensemble du pays, pronostiquée à 1,4% pour 2019 et 2020. Globalement, les dernières prévisions n'ont pas fait l'objet de révisions importantes par rapport à celles qui ont été publiées au trimestre précédent.

Le contexte conjoncturel reste marqué par de grandes incertitudes, précise l'étude. La possibilité d'une escalade dans le conflit commercial sino-américain par exemple n'est pas à écarter.

Par branches, Vaud devrait particulièrement bien tirer son épingle du jeu dans la chimie, la pharma, la métallurgie, les machines, l'horlogerie, la construction, la finance et les assurances, notamment, avec une croissance de plus de 2% pour ces secteurs en 2019. Idem pour les activités immobilières et les services aux entreprises.

Le commerce de gros et de détail ainsi que le secteur de la réparation devraient en revanche stagner, tandis qu'un repli de plus de 2% est attendu pour le secteur primaire, l'hôtellerie et la restauration. Pour 2020, les perspectives s'annoncent sombres aussi pour l'alimentation, le textile et le secteur primaire, notamment.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."