Bilan

Philippe Chevrier ouvre un restaurant italien à la place du 49 Rhône

Le chef étoilé inaugure son premier établissement dédié à la cuisine méditerranéenne sous le nom de Marjolaine, cuisines du soleil.

Le chef étoilé Philippe Chevrier reprend le 49 Rhône pour le transformer en restaurant italien. 

C’en est terminé du 49 Rhône inspiré de son concurrent et ancien-locataire, le Relais de l’Entrecôte  à Genève. Inauguré en janvier 2015, le restaurant appartenant à l’horloger François-Paul Journe et au patron de la régie Pilet Renaud, Stéphane Barbier-Mueller, vient de tirer la prise. L’établissement avait été accusé par son rival – situé à la rue Pierre-Fatio à Rive, soit à deux cent mètres de là-, de « concurrence déloyale » puisque le concept de « l’entrecôte-frites » avait été repris par le 49 Rhône.

Lire aussi: Philippe Chevrier multiplie les projets et renoue avec la CGN 

Une nouvelle ère s’ouvre aujourd’hui pour l’établissement classé qui date de 1912. Le chef étoilé du Domaine de Châteauvieux reprend la gestion du restaurant, toujours en mains des deux entrepreneurs genevois. Sous le nom de Marjolaine, le restaurant d’une centaine de places proposera une cuisine principalement italienne.

Décor typique des trattorias italiennes

Pour donner l'impulsion et installer l'identité de cette nouvelle adresse, l’établissement a engagé un chef et un sous-chef d’origine italienne qui ont tous deux travaillé auparavant pour le restaurant Via Roma à Carouge.

Lire aussi: Le business modèle particulier de Philippe Chevrier

«La première fois que je suis entré dans cet établissement, j’ai ressenti l’ambiance art déco d’une trattoria typique du vieux Turin», raconte Philippe Chevrier. «J’adore la cuisine italienne, les plats à base d’herbes fraiches et d’huile d’olive», rajoute l’entrepreneur qui ouvre son premier restaurant d’inspiration méditerranéenne à Genève.

Une gamme de prix abordables

En effet, outre le «Domaine de Châteauvieux», ce dernier détient le café de Peney, le restaurant du Vallon, le relais de Chambésy, le Patio Rive Gauche, Chez Philippe et Denise’s Art of Burger, tous de tradition plutôt française. Il est également actif sur les croisières gastronomiques du bateau Le Savoie et dispose d’un service traiteur pour des événements privés.

Pour son nouveau projet de la rue du Rhône, Philippe Chevrier entend proposer des pâtes fraiches «maison» ainsi que des plats typiques du pays transalpin, type Bolisto Misto. «Nous proposerons également des pâtes sans gluten, de nombreux desserts et quelques spécialités grecques et espagnoles».

Durant l’été, l’établissement proposera des plats à l’emporter afin que la clientèle puisse aller manger dans le parc situé en face (Jardin Anglais). Les prix seront plus qu'abordables promet encore le toqué qui parle de plats entre 20 et 30 francs.

Lire aussi: «The New Philippe Chevrier»

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."