Bilan

Petrossian vend ses 10kg de caviar à 120'000 francs

Leader sur le marché du caviar, le Français d'origine arménienne Armen Petrossian propose une boîte de 10kg de caviar pour la somme de 120'000 francs.
  • Armen Petrossian, patron de la maison du même nom, propose une boîte de 10kg de caviar. Crédits: AFP
  • Les œufs d'esturgeon restent à des prix très élevés, même s'ils ne se situent plus aux niveaux records des années 1990. Crédits: AFP
  • Plusieurs variétés de caviar (ici l'Alverta Imperial) sont proposées pour les boîtes de grande dimension de Petrossian. Crédits: AFP
  • Armen Petrossian affirme que les boîtes contiendront le meilleur caviar du moment (ici du caviar Ossetra Imperial). Crédits: AFP
  • Si les grandes boîtes constituent des produits d'exception, la majeure partie du chiffre d'affaires est réalisée sur des petites quantités, de 12g à 500g. Crédits: AFP
  • Le prix du caviar pousse les producteurs à mesurer avec une infinie précision les quantités mises en boîte. Crédits: AFP
Quelques grains de caviar sur une cuillère à café? Pour ce mets d'exception, le prix décourage les gros appétits en général. Mais pas tous. Un client de la prestigieuse maison Petrossian vient de passer la première commande de la boîte «Terrible Ivan»: 10kg des meilleurs œufs d'esturgeon pour 96'000€, soit 120'000 francs.

C'est un spécialiste de la maison Petrossian qui livrera en personne le précieux mets au Moyen-Orient par avion. Une démarche à la hauteur du luxe représentée par cette nouvelle offre qui vient compléter la gamme de la célèbre marque parisienne.

Un prix obtenu par extrapolation

Jamais le caviar n'avait été vendu en conditionnement aussi volumineux. Pas question toutefois pour Armen Petrossian, héritier de la lignée d'origine arménienne qui a fait de ce produit un must, de sacrifier la qualité à la quantité: «le meilleur caviar du moment» se trouvera dans la boîte cylindrique bleue.

Lui-même ne divulgue pas le prix de cette boîte: c'est «sur commande uniquement» et «comme on dit pudiquement, "le prix est sur demande"», glisse l'homme à la célèbre moustache finement travaillée qui a succédé à Melkoum et Mouchegh Petrossian, son père et son oncle.

C'est par extrapolation que le prix est estimé, en se basant sur la gamme des tarifs de la maison Petrossian: 50 grammes de Beluga imperial pour 480€ (600 francs), ou 50 grammes d'Ossetra imperial pour 190€ (240 francs).

Petrossian avoue «la provocation»

«C'est un peu de la provocation; je suis iconoclaste», concède Armen Petrossian. Mais pour le patron, cette provocation n'est pas gratuite et relève d'une stratégie marketing finement pensée: «Toute la communication aujourd'hui se fait sur du négatif, sur "Il ne faut pas dépenser". Moi, je suis un homme positif. Cette boîte de 10kg, c'est l'espoir!».

Si la commande de la boîte Ivan Terrible reste un cas unique pour le moment, d'autres conditionnements impressionnants sont proposés. Ainsi, une boîte de 5kg baptisée «Grande Catherine» a récemment séduit un chef d'entreprise français qui doit organiser une réception avant les fêtes. A taille plus réduite encore quoique toujours impressionnante: la boîte «Juste Alexandre», qui contient 2,5kg de précieux œufs d'esturgeon.

Toutefois, si ces boîtes sortent de l'ordinaire et créent l'événement, les marques de cette branche font l'essentiel de leur chiffre d'affaires sur des conditionnements plus modestes, entre 12 et 500g.

Matthieu Hoffstetter,

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."