Bilan

Perte élevée de revenus en cas de départ anticipé à la retraite

Partir en retraite de manière anticipée pénalise fortement les revenus et la situation ne devrait pas s'améliorer avec la baisse de prestation des caisses de pension, a averti mardi Credit Suisse dans une étude.

Pour les salariés recevant un revenu moyen, une perception anticipée de deux ans des rentes AVS et de la caisse de pension entraîne une perte de revenu à vie d'environ 14%, a indiqué la banque aux deux voiles.

Crédits: DR

Pour les salariés recevant un revenu moyen, une perception anticipée de deux ans des rentes AVS et de la caisse de pension entraîne une perte de revenu à vie d'environ 14%, a indiqué la banque aux deux voiles. En cas de départ en retraite à 58 ans, la baisse des revenus atteint même 23%.

Concrètement, pour un homme souhaitant quitter la vie professionnelle deux ans avant l'âge ordinaire de la retraite (65 ans), la perception anticipée des rentes AVS et de la caisse de pension entraîne une réduction à vie des prestations de 49'823 à 42'742 francs par an. La perte de revenus s'élève ainsi à 14% par rapport à la perception des rentes AVS et de la caisse de pension à partir de 65 ans.

Pour les revenus plus élevés, les rentes baissent de 9% en cas de cessation d'activité à 63 ans et d'environ 24% en cas de retraite anticipée à 58 ans. Quant aux revenus inférieurs, les baisses sont respectivement de 8% et 21%.

A l'avenir, "opter pour une retraite anticipée deviendra sans doute encore plus compliqué, la situation sur le front des rentes étant appelée à se dégrader sensiblement (...) en Suisse en l'absence de réformes", ont averti les auteurs de l'étude.

Selon les calculs des économistes de la banque zurichoise, les rentes réelles pour les revenus moyens reculent de 57'091 francs pour un départ à la retraite ordinaire en 2010 à environ 48'457 francs pour une retraite en 2025, une perte de 15%.

"A plus long terme, les défis politiques, économiques et sociétaux semblent (...) aller à l'encontre de la retraite anticipée", a estimé Credit Suisse. Une alternative consisterait à opter pour une retraite partielle en réduisant progressivement l'activité professionnelle et en cotisant au 3e pilier.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."