Bilan

Pékin accuse FedEx d'avoir «retenu » plus de 100 colis liés à Huawei

La Chine suspecte le groupe américain de logistique FedEx d'avoir «retenu » plus de 100 colis liés au géant chinois des télécoms Huawei, actuellement dans le collimateur des Etats-Unis, a annoncé vendredi un média d'Etat.

Huawei avait annoncé revoir ses liens avec le groupe américain à la suite de cet incident

Crédits: AFP

Cette affaire intervient dans un contexte de tensions entre Pékin et Washington, qui se livrent une guerre commerciale à coup de droits de douane punitifs sur des centaines de milliards de dollars d'échanges annuels.

Huawei est visé par plusieurs mesures aux Etats-Unis, prises au nom de la sécurité nationale, et destinées à contrer les activités du mastodonte mondial des smartphones sur le sol américain et à l'international.


Fin mai, FedEx avait présenté des excuses pour le « erroné » d'un « petit nombre » de colis du leader mondial de la 5G, tout en assurant qu'aucun tiers n'avait exigé leur transfert.

Mais une enquête lancée le mois dernier par les autorités chinoises accuse FedEx d'avoir « retenu » un total de « plus de 100 colis » liés à l'entreprise chinoise, a indiqué l'agence Chine nouvelle.

« Les investigations ont également permis de découvrir d'autres indices de violations des lois et règlements » par la firme de livraison express, selon la même source.

En juin, un autre colis Huawei à destination des Etats-Unis n'avait pas été acheminé, un incident qualifié alors par FedEx « d'erreur opérationnelle ».


Mais les enquêteurs jugent cette explication « non conforme aux faits » , a souligné Chine nouvelle.

Huawei sur liste noire

Washington a placé en mai Huawei sur liste noire, une décision qui interdit au fabricant de smartphones de bénéficier des technologies américaines dont il a besoin pour ses produits. Un délai de 90 jours avait toutefois été accordé.

Pékin avait ensuite répliqué en annonçant sa propre liste noire d'entreprises étrangères « non fiables » , qui pourrait viser les entreprises américaines coupables d'avoir stoppé leurs livraisons à Huawei.

Les principaux négociateurs américains et chinois sur le commerce vont reprendre mardi leurs discussions en face-à-face à Shanghai, les premières depuis leur arrêt brutal en mai.


Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Economie

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."