Bilan

Paléo réaménage son terrain et accentue sa dimension éco-responsable

Le festival Paléo fait en partie peau neuve en 2020. Les infrastructures du festival vont être modifiées à la suite de la construction du nouveau dépôt du chemin de fer Nyon-Saint-Cergue.

Le nombre de billets mis en vente sera le même que lors des précédentes éditions.

Crédits: Nicolas Patault

C’est le plus grand réaménagement depuis 1990 pour le festival Paléo à Nyon. Une partie du terrain sera remodelée pour la prochaine édition du festival. Une transformation qui devrait coûter 850'000 CHF, puisés dans les réserves.

10% supplémentaire

Les modifications évoquées mercredi devraient amener plus d’espace. Le terrain gagnera au total 10% de superficie, occupant ainsi 1,5 hectare. Un agrandissement du terrain qui n’engendrera pas une augmentation du nombre des festivaliers: le nombre de billets mis en vente sera le même que lors des précédentes éditions.

La scène des Arches, qui avait déjà été modifiée il y a quelques années, sera remplacée par une autre scène, située sur le haut du site avec toujours une capacité et une programmation similaire. C’est plus généralement la partie nord de la plaine de l’Asse qui a dû être reconsidérée. La Grande Scène, le Club Tent et le reste de la partie sud du festival ne subiront pas de changements majeurs.

L'aménagement prévu pour la 45e édition

Réduire ses émissions de C02

Le festival souhaite aussi renforcer sa politique environnementale. L’objectif ? Réduire de 25% ses émissions de CO2 d’ici 2025, c'est à dire produire 250 tonnes de moins. Cette réduction de l’impact écologique passera par la nourriture, les déchets ou encore les transports. La mise en place d’un système de vaisselle consignée ainsi qu’une réévaluation de la consommation et de la protection des sols est aussi prévu pour Paléo.

Les 130 personnes qui composent l’Association Paléo Arts & Spectacles ont souhaité réaffirmer leur intérêt et leur engagement à ce sujet. D’autres démarches pour un festival plus écoresponsable seront mis sur pied comme des points de récolte pour reprendre la vaisselle sale et la laver. Une réorganisation de la consommation de la « troisième ville de Suisse en été » sera nécessaire et est déjà planifiée pour la prochaine édition.

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Economie

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."