Bilan

Oui au mariage pour tou·t·es, non à l'initiative 99%

Les Suissesses votaient ce dimanche sur deux objets: le mariage pour tou·te·s est accepté par 64,1% de la population, tandis que l'initiative dite 99% est rejetée par 64,9%.

Crédits: Keystone

Article actualisé au fil des informations et des résultats électoraux.


Deux objets aux menu des électrices et électeurs suisses: la validation du mariage pour tou·te·s, et l'initiative sur la fiscalité des revenus du capital, dite 99%.

Le résultat des urnes confirme donc les enquêtes d'opinion publiées cet été, pour les deux objets: un oui franc et massif à l'ouverture du droit au mariage aux personnes de même sexe, et un non tout aussi massif à l'initiative portée par les Jeunes Socialistes.

Au niveau géographique, l'opposition traditionnelle entre Suisse romande et Suisse alémanique laisse davantage la place à une inflexion entre cantons urbains et du plateau d'un côté, et cantons alpins de l'autre: les premiers ont largement plébiscité le mariage pour tou·te·s, tandis qu'ils ont rejeté l'initiative 99%; les seconds ont rejeté pour la plupart le mariage pour tou·te·s (ou ne lui ont accordé qu'un oui de justesse), et ont très largement rejeté l'initiative 99%.

Ainsi, le canton de Vaud valide le mariage pour tou·te·s à 65%, mais rejette l'initiative 99% par 61,6%. Genève approuve à 65,1% le mariage pour tou·te·s et rejette par 58,2% l'initiative 99%. Les Neuchâtelois·es acceptent le mariage pour tou·te·s à 63,4%, et sont 55,1% à rejeter l'initiative 99%. Dans le Jura, le peuple a refusé de peu l'initiative des Jeunes Socialistes (53,1% de non), et accepté à 61% le mariage pour tou·te·s.

Idem côté alémanique où Bâle (74% de «oui» au mariage pour tou·te·s, 51,9% de «non» à l'initiative 99%), Zürich (respectivement 69,1% et 64%) ou encore Berne (65,2% et 59,3%) rejoignent la tendance des cantons romands.

Dans la deuxième catégorie, un seul canton romand: le Valais. Dans ce canton alpin et très majoritairement catholique, le soutien au mariage pour tou·te·s n'a récolté «que» 55,5%, tandis que l'initiative 99% a été balayée par 70,9%. Topo similaire dans le canton d'Uri avec 58,2% de «oui» au mariage pour tou·te·s, et 68,5% de rejet de l'initiative 99%. A Obwald (respectivement 59,3% et 74,9%), à Schwytz (56,5% et 76,6%), Saint-Gall (59,3% et 69,1%), à Appenzell Rhodes intérieures (50,8% et 76,4%), la population a aussi soutenu moins fortement le mariage pour tou·te·s et rejeté plus massivement l'initiative 99%.

Du côté des principaux partis de l'échiquier politique, la satisfaction est de mise: tous les partis à l'exception de l'UDC saluent la réussite du mariage pour tou·te·s, tandis que tous les partis de droite et du centre se réjouissent du rejet de l'initiative 99%.


«»

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à la transition vers une économie plus durable et responsable, au luxe et à l'horlogerie, au tourisme et à l'hôtellerie, à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments.

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."