Bilan

Où va l’argent des startups?

Après deux années successives de levées de fonds à un milliard par les startups suisses, cet argent retourne-t-il dans l’économie locale? Et si oui, comment? Enquête
  • L’impact principal? La création d’emplois, comme ici Green Motion pour des personnes en situation de handicap.

    Crédits: Green motion
  • Nexthink compte 300 collaborateurs, dont 100 travaillent à Malley-Centre à Lausanne.

    Crédits: Patrick Martin
  • Chez Flyability, les locaux du Flon à Lausanne sont pleins à craquer.

    Crédits: Dr
  • La startup lausannoise MindMaze, leader en neurosciences, aura bientôt 130 employés.

    Crédits: Dr

Près d’un milliard en 2016 et autant en 2017. Le temps n’est plus où les montants levés par les startups suisses demeuraient minimes en comparaison internationale. On peut certes faire mieux, mais des levées de fonds de 400 millions par an doivent commencer à se voir dans des cantons comme Vaud ou Zurich?

Dans des parkings publics de Rolle, Nyon ou Martigny, pour les plus récents, le traçage en vert de certaines places signalent en tout cas clairement une nouvelle infrastructure. Et elle est déployée dans l’ensemble du pays par une startup sans investissement de la collectivité. Il s’agit des bornes de recharge pour voitures électriques de Green Motion.  

 

Fabrice Delaye
Fabrice Delaye

JOURNALISTE

Lui écrire

Fabrice Delaye a découvert Internet le 18 juillet 1994 sur les écrans des inventeurs du Web au CERN. La NASA diffusait ce jour-là les images prises quasi en direct par Hubble de la collision de la comète Shoemaker-Levy sur la planète Jupiter…Fasciné, il suit depuis ses intuitions sur les autoroutes de l’information, les sentiers de traverse de la biologie et étend ses explorations de la microélectronique aux infrastructures géantes de l’énergie.

L’idée ? Montrer aux lecteurs de Bilan les labos qui fabriquent notre futur immédiat; éclairer les bases créatives de notre économie. Responsable de la rubrique techno de Bilan depuis 2006 après avoir été correspondant de L’Agefi aux Etats-Unis en association avec la Technology Review du MIT, Fabrice Delaye est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’EPFL.

Membre du jury des SwissICT Awards, du comité éditorial de la conférence Lift et expert auprès de TA-Swiss à l’Académie Suisse des Arts et des Sciences, Fabrice Delaye est l’auteur de la première biographie du président de l’EPFL, Patrick Aebischer.

Du même auteur:

«Le prochain président relèvera les impôts»
Dubaï défie la crise financière. Jusqu'à quand'

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."