Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Obésité et diabète pénalisent la croissance mondiale du PIB

Selon les analystes de Morgan Stanley, les obèses seraient entre 20 et 40% moins productifs que la moyenne de la population active.
Les produits issus de l'industrie agroalimentaire seraient trop riches en sucre, selon les auteurs de l'étude, ce qui favoriserait diabète et obésité.
Le Chili et les Etats-Unis figurent parmi les pays où les affections liées à une surconsommation de sucre pourraient s'avérer les plus coûteuses sur le plan de la croissance, tandis que la Suisse et le Japon seraient largement moins impactés.
1 / 5

Les Suisses compensent le sucre par le sport

Novartis et Nestlé impliqués dans la lutte contre le sucre