Bilan

Novartis signe un accord de licence avec Merck sur l'ostéoarthrose

Novartis a introduit un médicament candidat dans son pipeline par le biais d'un accord. Merck va céder sa licence M6495 au groupe rhénan et se verra attribuer un paiement préalable de 50 millions d'euros, a annoncé mardi la société allemande.

Le M6495 devrait être auto-administré par injection sous-cutanée pour maintenir l'intégrité structurelle de l'articulation du genou et soulager la douleur.

Crédits: Keystone

Le M6495 - un nanocorps anti-ADAMTS5 - peut être utilisé pour le traitement de l'arthrose, une maladie articulaire chronique qui porte préjudice au cartilage des articulations et des tissus adjacents. Le médicament candidat serait prêt pour une étude de phase II. Le M6495 devrait être auto-administré par injection sous-cutanée pour maintenir l'intégrité structurelle de l'articulation du genou et soulager la douleur.

Novartis poursuivra ses recherches sur le M6495 dans le cadre d'études futures et cherchera à obtenir l'autorisation de mise sur le marché de ce médicament candidat pour les patients souffrant d'arthrose.

En plus du paiement unique de 50 millions d'euros, Merck a le potentiel de recevoir 400 millions d'euros supplémentaires lorsqu'il aura atteint certaines étapes commerciales et de développement ainsi que des redevances sur les ventes futures de Novartis.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."