Bilan

Nouveau recul des nuitées en septembre de 1%

L'hôtellerie suisse a connu une nouvelle contraction en septembre, due cette fois à une baisse de la demande locale.

Les hôtes locaux affichent 1,5 million de nuitées, soit un recul de 2,5%. Les visiteurs étrangers ont par contre été plus présents, la demande progressant de 0,3% à 1,8 million de nuitées, selon le communiqué.

Crédits: Keystone

L'hôtellerie suisse a connu une nouvelle contraction en septembre, due cette fois à une baisse de la demande locale. Le nombre de nuitées a reculé sur un an de 1,0% à 3,4 millions, ce qui correspond à 33'000 nuitées de moins, souligne jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS). En août, l'hébergement touristique s'était tassé plus fortement (-3,6%) suite au repli du nombre de visiteurs étrangers.

Les hôtes locaux affichent 1,5 million de nuitées, soit un recul de 2,5%. Les visiteurs étrangers ont par contre été plus présents, la demande progressant de 0,3% à 1,8 million de nuitées, selon le communiqué.

A l'exception de l'Europe (-9,4%), tous les continents ont enregistré une hausse en septembre, l'Asie (+25,9%) remportant la palme, avec comme catalyseur la Chine (+40,5%). Les Etats-Unis, les continents africain et océanique ont pour leur part connu des hausses respectives de 4,2%, 10,3% et 3,3%.

Au niveau des régions touristiques suisses, neuf régions sur quatorze enregistrent des reculs de nuitées, les Grisons affichant la plus grande diminution absolue (-7,6%).

De janvier à septembre 2015, le nombre cumulé des nuitées se chiffre à 28,5 millions, soit une baisse de 0,5% ou de 150'000 nuitées, précise l'OFS. Avec un total de 15,8 millions de nuitées, la demande étrangère présente une baisse de 1,4%, alors que la demande locale enregistre une augmentation de 0,6%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."