Bilan

La cathédrale Notre-Dame de Paris s’invite aux enchères genevoises

Une pièce à valeur particulière s’invite aux enchères de Numismatica Genevensis ce mardi 19 novembre. Il s’agit d’une médaille commémorative de la restauration de Notre-Dame, en 1864. Elle est mise aux enchères pour financer les nouvelles rénovations, nécessaires après l’incendie d'avril 2019.

  • Notre-Dame qui brûle.

    Crédits: AFP
  • La médaille présentée aux enchères du mardi 19 novembre.

    Crédits: DR

C’était en avril 2019, Notre-Dame prend feu. La Cathédrale iconique perd sa flèche et sa charpente, une centaine de pompiers intervient et de nombreux débats de sociétés naissent. Sept mois plus tard, Notre-Dame de Paris est encore loin d’être reconstruite. Les travaux sont estimés entre 600 et 700 millions d’euros. Si de nombreux particuliers ainsi que des institutions ont effectué des dons, des sommes continues d’affluer. Numismatica Genevensis a mis aux enchères une médaille. L’objet est chargé de valeur, puisqu’il aurait été donné par Napoléon III à l’architecte Eugène Viollet-le-Duc. L’occasion ? La restauration de la Cathédrale, en 1864.

La médaille a été annoncée comme l’une des pièces phares de la saison 2019 des ventes. «Par rapport aux autres pièces de la vente, grâce à cet aspect symbolique et émotionnel, cette médaille peut également intéresser des acheteurs non-collectionneurs.» explique Frank Baldacci, CEO de Numismatica Genevensis. La mise de départ est fixée à 50’000 francs. L’intégralité des commissions seront reversées à la Fondation Notre-Dame. Frank Baldacci parle d’un prix de départ «attractif». Quant à la somme espérée, difficile de donner un chiffre. «La vente de cette médaille sort du cadre des numismates et peut susciter un élan émotionnel.» lâche-t-il avant d’ajouter: «toute surprise est donc possible lors de la vente.» Une vente qui a eu lieu mardi à Genève.

Mercredi, Numismatica Genevensis a communiqué le prix de vente: la médaille a été adjugée à 170'000 francs.

Un achat pour un don

Particulier ou institutionnel, l’acheteur aura ensuite en sa possession une pièce historique. Reste à savoir quoi en faire. Christophe-Charles Rousselot, délégué général de la Fondation Notre-Dame ne cache pas ce qu’il espère du futur de la pièce. «Dans un geste de grande intelligence et dans l’intérêt de tous, imaginez que l’heureux acquéreur offre la médaille au Musée du Trésor de la Cathédrale qui réouvrira peut-être bientôt… Un magnifique projet auquel nous n’osons à peine croire.» affirme-t-il dans le communiqué distribué à la presse.

Frank Baldacci, le CEO de Numismatica Genevensis explique le message: «Le Trésor de la Cathédrale est actuellement exposé au Louvre. Si cette médaille pouvait rejoindre le trésor déjà existant, cela aurait véritablement valeur de symbole. Un trésor qui en rejoint un autre est porteur d’un message d’espoir pour le futur, pour une renaissance de la Cathédrale.»

Un message d’espoir dans un moment de tension. Récemment, Philippe Villeneuve, architecte en chef des monuments historiques, a subi de vives critique de la part du général Georgelin, un homme désigné par Emmanuel Macron pour chapeauter la reconstitution de Notre-Dame.

Si la somme nécessaire à la reconstruction est estimée à 600 à 700 millions d’euros, les dons récoltés jusqu’à présent la surpassent largement. La presse française chiffre à environ un milliard d’euros l’argent reçu pour redonner vie à Notre-Dame.

En ce qui concerne l’origine de l’incendie, elle n’est toujours pas clairement établie. Divers médias français tels que Le Monde ou Le Figaro font état de quelques négligences commises à différents niveaux.

Garciarebecca1
Rebecca Garcia

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Rebecca Garcia a tout juste connu la connexion internet coupée à chaque téléphone. Elle a grandi avec la digitalisation, l’innovation et Claire Chazal. Elle fait ses premiers pas en journalisme sportif, avant de bifurquer par hasard vers la radio. Elle commence et termine ensuite son Master en journalisme et communication dans son canton de Neuchâtel, qu’elle représente (plus ou moins) fièrement à l’aide de son accent. Grâce à ses études, elle découvre durant 2 mois le quotidien d’une télévision locale, à travers un stage à Canal 9.

A Bilan depuis 2018, en tant que rédactrice web et vidéo, elle s’intéresse particulièrement aux nouvelles technologies, aux sujets de société, au business du sport et aux jeux vidéo.

Du même auteur:

A chaque série Netflix son arôme de cannabis
Twitch: comment devenir riche et célèbre grâce aux jeux vidéo

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."