Bilan

Noël au coeur du terroir de Kambly

A l’occasion des deux premiers week-ends de décembre, Kambly organise son marché de Noël à Trubschachen. L’occasion de découvrir, au coeur de l’Emmenthal, les artisans et producteurs locaux réunis autour du site de fabrication des petits gâteaux emblématiques de la gastronomie suisse.
  • Pas moins de 26 petits chalets sur le site Kambly de Trubschachen à l'occasion du marché de Noël.

    Crédits: Kambly
  • Des artisans locaux et des saveurs typiques de l'Emmental à découvrir sur place en ce début décembre.

    Crédits: Kambly
  • Un chemin des lanternes permet de s'aventurer entre prairies et forêts des environs.

    Crédits: Kambly
  • Au bout du chemin des lanternes, un bon thé chaud pour récompenser les courageux.

    Crédits: Kambly

Depuis plus d’un siècle, Kambly s’enorgueillit de produire ses petits gâteaux à base de produits locaux. Evidemment, les citrons et amandes ne viennent pas des alpages voisins. Mais la farine est celle du moulin de la famille Haldemann, les oeufs viennent des villages voisins de Bärau et Affoltern, le beurre, le fromage et la crème de la fromagerie Götschi à Trubschachen et l’épeautre est cultivé par la famille Stettler à quelques mètres des ateliers.

Cet ancrage profond et solide dans un terroir n’a pas empêché Kambly de rayonner non seulement en Suisse mais aussi à l’étranger et de porter haut l’étendard de la biscuiterie gastronomique helvétique. Mais les dirigeants de la marque souhaitaient mettre en valeur ces partenaires locaux et l’ensemble des artisans qui font vivre la région. D’où la création voici cinq ans déjà du Marché de Noël Kambly, les deux premiers week-ends de décembre, du vendredi au dimanche.

26 stands d'artisans locaux

Cette année, la neige s’est invitée pour renforcer l’atmosphère de saison et couvrir d’un joli duvet les toits des cabanes ainsi que les prés, alpages et sapins des environs. Que l’on vienne en train depuis Berne ou Lucerne, ou en voiture, l’étape vin chaud est quasiment incontournablable (mais avec modération évidemment) si l’on souhaite parcourir les 26 stands du marché de Noël. Au gré des stands, le nectar sera accompagné de délicieux dés d’emmental, sec ou au piment, aux herbes ou doux, mais aussi de tresses et de pain de seigle, de miel et autres confitures, de chocolats et petits gâteaux.

A côté des délices à savourer, d’autres artisans de la région présentent leur savoir-faire dans des domaines aussi variés que les sculptures de bois, les décorations florales, les bougies ou encore les savons. « Nous avons été présents dès la première édition et pour nous c’est un rendez-vous important car il permet de montrer ce que nous savons faire, et aussi comment nous le faisons », confie Fritz Tschanz, calligraphe, qui expose là des cartes de voeux aux arabesques sophistiquées et des petits textes patiemment rédigés. « Certaines cartes font appel aux techniques des moines de l’époque médiévale », précise-t-il en désignant des lettrines ornées de fonds dorés à la feuille d’or.

Un peu plus loin, sous une tente, c’est le royaume des enfants. A droite un atelier où chacune et chacun peut décorer un biscuit en forme de coeur: paillettes, poches à douilles et préparations en sucre glace sont à disposition pour orner les gâteaux. A gauche, on n’oublie pas les oiseaux qui souffrent avec le froid et la neige: atelier bricolage pour personnaliser un petit pot où disposer des boules de graines et de graisse. Au fond, un théâtre où des représentations rythment les journées. Face à la tente, une autre cabane où une conteuse et Saint Nicolas se relaient pour que les yeux des bambins s’écarquillent.

Le chemin des lanternes

Et les plus grands? Ils ne sont pas oubliés avec le Chemin des lanternes, qui propose un parcours à travers les prairies et les sous-bois des environs, pour aboutir dans une clairière où un bon thé chaud attend les courageux.

Une dernière étape avant le départ? Elle est incontournable tout au long de l’aînée à Trubschachen: le magasin d’usine Kambly où des dizaines de variétés de biscuits sont proposées en vrac ou en jolies boîtes. Un espace didactique a aussi été aménagé, pour expliquer l’histoire et la philosophie de Kambly. Sans oublier la confiserie-démonstration, où des pâtissiers préparent les biscuits en enchaînant les gestes d’experts sous les yeux ébahis des petits et des grands gourmands.

L'idée week-end vous est proposée en partenariat avec Suisse Tourisme.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."