Bilan

NLFA: inauguration du tunnel de base du Ceneri à Camorino (TI)

Le premier train - un Cargo International en transit de l'Allemagne à l'Italie - a franchi le tunnel de base du Monte Ceneri à 11h34 vendredi matin. La cérémonie d'inauguration a eu lieu au portail nord du tube, à Camorino (TI), en présence de Simonetta Sommaruga.

Simonetta Sommaruga veut continuer à promouvoir le transfert du transport marchandises de la route au rail.

Crédits: Keystone

La présidente de la Confédération a procédé à la coupure du ruban. Juste après, les CEO des CFF Vincent Ducrot et d'Alptransit Dieter Schwank ont donné leur feu vert au convoi.

Ce moment symbolique a été le clou des festivités qui ont débuté à 11h00 par un discours de Mme Sommaruga, arrivée sur place en compagnie du conseiller fédéral tessinois Ignazio Cassis à bord d'un train provenant de Bellinzone.

En honneur à ses origines tessinoises - la famille Sommaruga est bourgeoise de Lugano - la présidente de la Confédération a entamé son discours en italien, rappelant les étés de son enfance passés dans la région de Bellinzone : "Il fallait une éternité pour arriver au Lido (ndlr: de Lugano) alors qu'avec le nouveau tunnel le trajet de Bellinzone à Lugano dure seulement 15 minutes, soit moins que de mon domicile à mon bureau".

Une oeuvre visionnaire


La ministre socialiste des transports a rappelé que, pendant longtemps au Tessin, le Monte Ceneri a divisé le canton non seulement d'un point de vue géographique mais aussi social et politique. Elle n'a pas oublié de rappeler les deux ouvriers qui ont perdu la vie pendant les travaux, concluant son discours par ces mots : "Vive le train, vive le Tessin, vive la Suisse" !

De son côté, le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) Ignazio Cassis a retracé les grandes lignes de l'histoire des transversales alpines, cette "uvre visionnaire pensée pour la première fois en 1947".

Il a rappelé que le Gothard "unit la Suisse mais que le Monte Ceneri unit le Tessin", rapprochant "le règne de Marco Borradori, le maire de Lugano, à celui de Mario Brando, le maire de Bellinzone" et qu'il permettra aussi de sauter rapidement d'une manifestation culturelle à l'autre comme de l'Estival Jazz de Lugano au Film Festival de Locarno.

Le conseiller fédéral n'a pas manqué de souligner l'importance du tunnel au niveau international: "Cette oeuvre futuriste renforce notre appartenance au continent européen, bassin fondamental pour notre bien-être."

Le président du Conseil d'Etat tessinois Norman Gobbi s'est quant à lui réjoui de l'importance de la réalisation pour la mobilité de son canton. Le tunnel du Monte Ceneri qui entrera effectivement en fonction le 13 décembre prochain fera du Tessin "une grande ville formée de quartiers importants répartis entre le Sopra et le Sottoceneri et jouera un rôle important entre le nord et le sud de l'Europe."

"La Suisse a une longueur d'avance"


Par ailleurs, lors d'une interview accordée à la Radiotélévision de la Suisse italienne (RSI) Simonetta Sommaruga a loué les efforts de la Suisse pour transférer le trafic marchandises de la route au rail. Elle a souhaité des efforts supplémentaires et a appelé l'Allemagne à en faire davantage.

"La Suisse a une longueur d'avance dans ce domaine", estime Mme Sommaruga aux micros de la RSI, "nous n'avons pas seulement parlé, mais avons agi et nous l'avons fait pour la protection de l'environnement, pour le climat".

"Il s'agit maintenant que nos voisins, l'Italie et l'Allemagne passent à l'acte", a poursuivi la présidente de la Confédération. "En ce qui concerne l'Italie, les choses se passent assez bien, l'Allemagne en revanche est en retard. L'année dernière, j'en ai parlé avec mon homologue et nous sommes parvenus à un accord pour améliorer la situation".

Simonetta Sommaruga a ajouté qu'il y a encore à faire en Suisse aussi, sur le plan politique, pour continuer à promouvoir le transfert du transport marchandises de la route au rail. "Nous allons prendre des mesures dans ce sens et continuer le dialogue avec les associations des camionneurs", a-t-elle ajouté.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."