Bilan

Nestlé arrive sur le plateau du Monopoly

La nouvelle version du Monopoly, l'un des plus célèbres jeux de société, abandonne l'immobilier pour se focaliser sur les grandes entreprises. Et Nestlé se fait une place sur le plateau.
Adieu Paradeplatz, uf wiedersehe Bahnhofstrasse, au revoir rue du Rhône, salut place des Nations!

Les habitués des rues et places des cités helvétiques vont être déboussolés avec la nouvelle édition du Monopoly: l'éditeur de jeux Hasbro vient de présenter sa dernière version du jeu, baptisée Monopoly Empire.

Et dans cette version 2013, l'univers de l'immobilier laisse la place aux fusions-acquisitions: place aux entreprises florissantes de Wall Street, de la Silicon Valley, aux géants émergents d'Asie et à... Nestlé!

L'entreprise agroalimentaire de Vevey est l'une des seules Européennes et la seule Suisse à se glisser au milieu de Coca-Cola, McDonald’s, Samsung ou encore eBay.

Des parties plus rapides

Le but du jeu n'est plus d'appauvrir les autres joueurs en faisant main basse sur les terrains, les hôtels et les gares, mais de devenir le plus riche possible en se portant acquéreur d'actions et de participations dans ces grands groupes.

L'ADN du Monopoly ne disparaît toutefois pas totalement: des loyers peuvent être perçus auprès des autres joueurs si ceux-ci viennent à séjourner chez l'un des concurrents. Le but du jeu restant de construire une tour la plus haute possible pour son empire capitaliste. A la clef: des parties plus rapides (pas plus de 30 minutes) et un jeu plus fluide.

De nouveaux pions inspirés par les marques

«Aujourd'hui, les jeux de société cherchent à favoriser la multiplication des parties, plutôt qu'une seule longue partie qui demanderait trop d'attention», explique Sarah Labelle, enseignante-chercheuse en sciences de l'information et de la communication à l'Université Paris 13 au quotidien français Le Figaro.

«Pour mobiliser l'attention du joueur en permanence, on va favoriser son implication gestuelle, voire corporelle, afin que l'aléa ne dépende pas seulement du dé, mais aussi de ses réflexes».

Changement aussi du côté des pions des joueurs: les traditionnels fer à repasser et autre dé à coudre disparaissent, laissant place à une manette de jeu X-Box, un paquet de frites McDonald's, une bouteille Coca-Cola, ou un clap de cinéma Paramount.

La case prison reste

Fini donc les parties interminables avec cette nouvelle version. Hasbro n'est pourtant pas le seul éditeur de jeux de société à se soumettre à cette exigence de rapidité. Il existe par exemple une version express du Scrabble, que les joueurs peuvent terminer en 2 minutes et 30 secondes. Rapidité et mobilité sont devenus les deux mots d’ordre des éditeurs qui doivent répondre aux besoins d’une clientèle de plus en plus pressée.

Le nouveau Monopoly sera officiellement dévoilé au public à la fin de l'été et commercialisé pour les fêtes de Noël. Par contre, une rumeur qui circulait sur les réseaux sociaux a été démentie par Hasbro: la case prison ne va pas disparaître des plateaux. Hasbro l'a confirmé sur Twitter.



Ainsi, les joueurs de la version Empire pourront toujours dire «Allez directement en prison, ne passez pas par la case départ, ne touchez pas 20'000 francs»...
Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."