Bilan

Mario Monti ouvrira la grand-messe davosienne

Le président du Conseil italien Mario Monti ouvrira les feux de la 43e édition du Forum économique mondial mercredi prochain à Davos.

En l'absence de représentants américains ou chinois d'importance, plus de 40 chefs d'Etat ou de gouvernement y débattront du «dynamisme résilient».

Mario Monti doit prononcer le discours inaugural du Forum économique mondial (WEF) avec, comme traditionnellement, le président de la Confédération Ueli Maurer et le fondateur du WEF Klaus Schwab. La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde doit intervenir dans la foulée.

Parmi les autres dirigeants attendus à la rencontre figurent notamment la chancelière allemande Angela Merkel et les premiers ministres britannique David Cameron et russe Dmitri Medvedev. Le WEF aura lieu du mercredi 23 au dimanche 27 janvier.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, son prédécesseur Kofi Annan, le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi ou encore le directeur général de l'OMC Pascal Lamy seront également présents.

«Etre résilient signifie s'adapter aux contextes changeants, affronter les chocs soudains et rebondir tout en continuant à poursuivre des objectifs critiques. (...) Chaque attribut - la résilience ou le dynamisme - est insuffisant isolément car le leadership en 2013 va nécessiter les deux; d'où le thème du 'dynamisme résilient'», a dit mercredi à Cologny (GE) Klaus Schwab, lors de la conférence de presse de présentation.

Au total, quelque 2500 participants sont annoncés. Pas moins de six conseillers fédéraux seront présents. Seule Simonetta Sommaruga ne gagnera pas la station grisonne.

Myriam Amara

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."