Bilan

L'or au plus haut en 6 ans, le coton souffre des tensions commerciales

L'or est généralement considéré comme une valeur refuge et s'apprécie donc en période d'incertitudes politiques ou économiques.

Mercredi, l'once d'or valait 1.510,50 dollars pour la première fois depuis début 2013.

Crédits: Reuters

L'or finissait de nouveau la semaine en hausse, atteignant même mercredi un plus haut en 6 ans, grâce à son statut de valeur refuge qui lui a permis de profiter d'un contexte de vives tensions commerciales.

Mercredi, l'once d'or valait 1.510,50 dollars pour la première fois depuis début 2013.

"L'or sort clairement gagnant des tensions élevées qui entourent l’économie mondiale", a expliqué Han Tan, analyste chez FXTM.

"L'or attire de plus en plus d'investisseurs, alors que les alternatives viables se raréfient" pour ceux qui souhaitent minimiser les risques, a-t-il ajouté.

L'or: une valeur refuge

L'or est généralement considéré comme une valeur refuge et s'apprécie donc en période d'incertitudes politiques ou économiques.

Le président américain, Donald Trump, a annoncé la semaine dernière qu'il souhaite imposer des droits de douane supplémentaires sur les 300 milliards de dollars de produits et biens chinois qui n'en font pas encore l'objet.

Cette annonce a été suivie lundi d'une forte baisse du yuan, qui a fini par atteindre mercredi un plus bas en 11 ans, s'échangeant à 7,0676 yuans pour un dollar.

Sur le London Bullion Market, l'once d'or valait 1.503,75 dollars vendredi vers 10H45 GMT (12H45 à Paris), contre 1.436,81 dollars le vendredi précédent à la même heure.

Le cuivre recule

Pour sa part, le cuivre finissait la semaine en baisse, après avoir atteint lundi un plus bas en deux ans, victime des tensions commerciales et de leurs effets sur l'économie mondiale, et plus particulièrement sur celle de la Chine.

Lundi, le cuivre est tombé à 5.640,00 dollars la tonne, une première depuis 2017.

Un yuan plus faible pèse sur "la demande et les cours des métaux industriels car il augmente le prix de ces métaux (qui sont libellés en dollars, ndlr) pour les industriels chinois", a relevé Warren Patterson, analyste pour ING.

De plus, "la dépréciation de la devise chinoise pourrait rendre les négociations commerciales futures avec les États-Unis plus difficiles", a-t-il ajouté.

La dépréciation du yuan a en effet entraîné, sans surprise, une vive réaction du président américain, qui a dénoncé une "manipulation de la monnaie". "Cette violation majeure affaiblira considérablement la Chine avec le temps", a-t-il tweeté.

Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s'échangeait à 5.778,00 dollars vendredi à 10H45 GMT (12H45 à Paris), contre 5.806,00 dollars le vendredi précédent à la même heure.

Le coton chute

Le coton pour livraison en décembre, le plus échangé actuellement, est tombé lundi à un plus bas depuis mars 2016, à 57,26 cents la livre.

"Le coton a baissé alors que la guerre commerciale avec la Chine a dominé l'actualité", a souligné Jack Scoville, analyste pour Price Futures Group.

Outre la chute du yuan, l'agence officielle Chine nouvelle a annoncé dans la nuit de dimanche à lundi que les entreprises chinoises avaient cessé d'acheter des produits agricoles en provenance des États-Unis.

Face à une demande morose, le coton a également été pénalisé ces derniers mois par un climat favorable aux États-Unis, a-t-il ajouté.

La livre de coton pour livraison en décembre valait 58,97 cents vendredi vers 10H45 GMT (12H45 à Paris), contre 61,66 cents la semaine précédente à la même heure.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."