Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Londres veut serrer la vis à l'immigration européenne

Les migrants peu qualifiés n'obtiendraient un permis de séjour que pour une durée maximale de deux ans.
Il s'agirait aussi de donner "la préférence sur le marché du travail aux travailleurs résidents".
Theresa May avait promis que personne ne serait expulsé du pays sitôt prononcé le divorce avec l'UE, prévu en mars 2019.
1 / 4

AWP