Bilan

Lionel Messi accusé d'avoir dribblé le fisc espagnol

L'attaquant argentin Lionel Messi est accusé par le fisc espagnol d'avoir détourné quelque 5 millions de francs. La plainte du procureur de Barcelone touche également le père du joueur.
Lionel Messi est accusé d'avoir soustrait au fisc espagnol plusieurs millions de francs.

L'attaquant argentin et son père, Jorge Horacio Messi Perez, seraient visés par trois types de fraude fiscale, annoncent mercredi deux médias catalans (El Periodico de Catalunya et la Cadena Ser).

La somme détournée s'élèverait à 5 millions de francs et concernerait les années 2007, 2008 et 2009. L'argent incriminé proviendrait de la vente de son droit à l'image durant ces années.

Sociétés bidons

Le joueur argentin et son père auraient tenté de dissimuler ces gains au fisc espagnol en créant des sociétés bidons dans des paradis fiscaux établis à Belize, en Uruguay au Royaume-Uni et... en Suisse.

De multiples transferts d'argents auraient permis de rendre le tout opaque aux yeux du Trésor espagnol.

La plainte, signée par le procureur Raquel Amado, a été déposée au tribunal de première instance à Gava (Barcelone), où se trouve la résidence du quadruple Ballon d'Or.

Lionel Messi, 25 ans, est le dixième sportif le mieux rémunéré au monde avec un peu plus de 30 millions d'euros (37 millions de francs suisses) de revenus par an. La moitié de cette somme provient de partenariats avec des sponsors tels qu'Adidas, PepsiCo ou Procter and Gamble.

Sandrine Perroud/AFP

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."