Bilan

L'initiative sur la Banque cantonale de Genève déclarée nulle

Le Conseil d'Etat genevois a invalidé, mercredi, l'initiative cantonale sur la Banque cantonale de Genève (BCGE) intitulée "La BCGE doit rembourser les 3,2 milliards prêtés par l'Etat". Le gouvernement juge ce texte anticonstitutionnel.

Le Conseil d'Etat estime que l'initiative aurait entraîné un surendettement de la banque.

Crédits: Keystone

Selon l'exécutif, l'initiative viole la garantie de la liberté de vote et le principe de clarté qui en découle. Le texte demande que la BCGE rembourse à l'Etat de Genève le coût qu'il a supporté pour sauver la banque de la débâcle. Il veut que l'établissement échelonne ses remboursements sur une durée de trente ans.

Surendettement possible

Selon le Conseil d'Etat, l'initiative aurait eu pour conséquence d'entraîner un surendettement de la BCGE. Face à cette situation, l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) aurait été contrainte de prendre différentes mesures afin d'assainir l'établissement bancaire.

Pour le gouvernement genevois, l'électeur ou l'électrice "ne peut se rendre compte de la portée de l'initiative au moment d'exprimer son vote". L'acceptation de ce texte aboutirait, en réalité, "à un résultat totalement opposé au but exprimé". Invalidé, le texte ne sera pas transmis au Grand Conseil en vue de son traitement.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."