Bilan

Les ventes sur Internet ont grimpé de 10% en 2017

Les ventes en ligne ont crû de 10% l'an dernier par rapport à 2016, pour totaliser 8,6 milliards de francs. La part du tourisme d'achat sur Internet a explosé de 23% à 1,6 milliard.

Derrière l'électronique, les commandes en ligne de vêtements et chaussures ont généré 1,6 milliard de francs.

Crédits: keystone

Le commerce de détail à distance continue à gagner du terrain en Suisse aux dépens des magasins stationnaires. Les ventes en ligne ont crû de 10% l'an dernier par rapport à 2016, pour totaliser 8,6 milliards de francs. La part du tourisme d'achat sur Internet a explosé de 23% à 1,6 milliard.

L'électronique de loisirs a réalisé un chiffre d'affaires en ligne de 2 milliards de francs, après 1,8 milliard en 2016, indique l'étude publiée mardi par l'Association suisse de vente à distance (ASVAD) et l'institut GfK, menée en collaboration avec La Poste. Plus du tiers des articles dans cette catégorie s'écoule désormais sur Internet.

Derrière l'électronique, les commandes en ligne de vêtements et chaussures ont généré 1,6 milliard de francs (+7,8% sur un an), après déductions des retours. Globalement, dans le segment non alimentaire, les consommateurs suisses effectuent aujourd'hui 14,2% de leurs achats en ligne, estime l'ASVAD.

L'alimentaire aussi

Depuis 2010, le commerce stationnaire non alimentaire a perdu près de 8 milliards de francs de revenus, tandis que son pendant en ligne s'est étoffé de 3,2 milliards. Rien qu'entre 2016 et 2017, les ventes de ce segment accusent un manque à gagner de 900 millions dans les magasins physiques, tandis les ventes en ligne ont gagné 800 millions.

Une évolution qui s'explique par la transparence des prix d'une part, et la plus grande disponibilité des produits sur Internet d'autre part, selon les auteurs de l'enquête. La proportion des commandes non alimentaires en ligne devrait atteindre 20% d'ici 2020, prédisent-ils.

Dans le segment alimentaire ou proche (aliments, boissons, tabac), la part de commandes à distance reste à 2,3%. Néanmoins, les Suisses ont acheté pour 910 millions de francs d'aliments, vin et café en 2017. C'est 3,4% de plus que l'année précédente et 51% de plus qu'en 2010.

Disproportionnée

Les achats transfrontaliers à distance continuent d'afficher une croissance disproportionnée: leur chiffre d'affaires a plus que triplé depuis 2010. A cette époque, ils généraient 500 millions de francs, soit à peine 10% des recettes totales du commerce à distance. En 2017, les commandes en ligne à l'étranger représentaient plus de 18% du total.

La dynamique ne devrait pas faiblir, selon les représentants de l'ASVAD. Bien au contraire. Depuis la première vague en Suisse d'importations directes depuis la Chine en 2015, il faut s'attendre à ce que le phénomène s'intensifie et mettent les prix davantage sous pression.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."