Bilan

Les ventes mondiales de montres connectées reculent pour la première fois

Les montres connectées représentent un tout nouveau marché, auquel les observateurs ont prédit depuis le départ une très forte croissance.

Le cabinet évalue à 3,5 millions le nombre total de montres écoulées au deuxième trimestre, toutes marques confondues, ce qui représente une chute de 32% sur un an.

Crédits: AFP

Les ventes mondiales de montres connectées ont reculé pour la première fois en trois ans, plombées par celles de l'Apple Watch, selon des estimations jeudi du cabinet de recherche IDC.

Le cabinet évalue à 3,5 millions le nombre total de montres écoulées au deuxième trimestre, toutes marques confondues, ce qui représente une chute de 32% sur un an.

C'est la première fois qu'IDC enregistre un recul de ces statistiques depuis qu'il a commencé à les compiler début 2013.

Les chiffres de vente de l'Apple Watch ne sont pas communiqués par la marque à la pomme, mais IDC estime qu'elles se sont effondrées de 55% sur un an à 1,6 million d'unités.

Apple reste malgré tout numéro un mondial avec une part de marché de 47%, devant Samsung (16%), Lenovo (9%), LG Electronics (8%) et Garmin (4%).

"Pour être juste envers Apple, la comparaison se fait avec le trimestre de lancement de l'Apple Watch", relève IDC dans son communiqué, notant que c'était toujours "le même produit offert ce trimestre avec des réductions de prix".

Les montres connectées représentent un tout nouveau marché, auquel les observateurs ont prédit depuis le départ une très forte croissance. Ils comptaient en particulier sur l'arrivée de l'Apple Watch pour lui donner un coup de fouet.

"Depuis début 2016, les consommateurs attendent pour acheter une montre connectée d'avoir de nouveaux appareils", explique toutefois Jitesh Ubrani, un analyste d'IDC cité dans le communiqué.

Des améliorations du système d'exploitation de l'Apple Watch ne sont pas attendues avant plus tard cette année, "ce qui a fait caler les ventes de l'Apple Watch existante", et "tous les fabricants sont confrontés aux même difficultés" concernant l'apparence et les fonctionnalités de leurs produits, détaille-t-il.

Dans ce contexte, "la croissance sera probablement limitée pendant le reste de l'année 2016", prévient-il, disant toutefois espérer une amélioration l'an prochain.

Plus généralement, "la participation des marques d'horlogerie traditionnelles est impérative pour arriver à avoir les qualités les plus importantes que les utilisateurs recherchent sur les montres connectées, à savoir le design, l'ajustement et l'utilité", juge Ramon Llamas, un autre analyste d'IDC.

"Combinez ceci avec la reconnaissance et (le réseau de) distribution que ces marques ont déjà, et il est raisonnable d'espérer qu'à partir de là, le marché progresse", ajoute-t-il.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."