Bilan

Les Suisses ont moins joué à la loterie en 2015

Le chiffre d'affaires dans les jeux de loteries et de paris s'est élevé à 2,75 milliards de francs, soit un recul de 130 millions de francs (-4,7%).

Chaque Suisse a dépensé en moyenne 331 francs dans les jeux de loteries et de paris l'an dernier, contre 349 en 2014.

Crédits: Keystone

Chaque Suisse a dépensé en moyenne 331 francs dans les jeux de loteries et de paris l'an dernier, contre 349 en 2014. Le chiffre d'affaires de ce marché s'est élevé à 2,75 milliards de francs, soit un recul de 130 millions de francs (-4,7%).

Sur les 2,75 milliards de francs, 1,86 milliard ont été redistribués sous forme de gains. Par habitant, cela correspond en moyenne à 224 francs (contre 233 francs en 2014), indique jeudi l'Office fédéral de la justice (OFJ) dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires a essuyé une baisse aussi bien pour les loteries à numéro que pour les paris sportifs et les petites loteries, précise l'OFJ. Les jeux qui rapportent le plus d'argent sont les loteries à numéros proposées par Swisslos et la Loterie romande "Swiss Lotto" et "Euro Millions". Elles ont généré près de la moitié (46,5%) du produit brut global.

La Loterie romande et Swisslos comptent environ 90 jeux. L'an dernier, elles ont reversé 564 millions de francs aux fonds cantonaux de loterie et du sport ainsi qu'à des associations faîtières du domaine du sport.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."