Bilan

Les Suisses ont eu plus de peine à payer leurs factures en 2016

Les demandes de recouvrement de créances sont passées de 1,8 milliard de francs à plus de 2 milliards en 2016, soit une augmentation de presque 13% sur un an.

"Les créanciers helvétiques perdent de plus en plus d'argent. A long terme, cela représente un problème pour l'économie suisse", explique Eveline Küng.

Crédits: Keystone

Les Suisses ont eu plus de difficulté à honorer leurs factures en 2016. Les demandes de recouvrement de créances sont passées de 1,8 milliard de francs à plus de 2 milliards.

Cela correspond à une augmentation de presque 13% sur un an, souligne mardi l'Association suisse des sociétés fiduciaires de recouvrement (vsi). Les actes de défaut de bien ont représenté 10 milliards de francs, en hausse de 10%. Et leur nombre a progressé de 12%.

"Les créanciers helvétiques perdent de plus en plus d'argent. A long terme, cela représente un problème pour l'économie suisse", explique Eveline Küng, présidente de l'organisation, citée dans le communiqué. Les entreprises membres de vsi sont responsables de la collecte de créances à hauteur de plus de 10 milliards de francs. 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."