Bilan

Les Suisses au 2e rang en Europe pour le pouvoir d'achat

A part les habitants du Liechtenstein, les Suisses sont les Européens dont le pouvoir d'achat est le plus élevé, selon la dernière étude GfK Purchasing Power Europe 2016. Un résultat à relativiser toutefois en raison des prix élevés dans notre pays.
  • Les Suisses sont, après le Liechtenstein, les Européens dont le pouvoir d'achat est le plus élevé.

    Crédits: Image: Keystone
  • Le Liechtenstein reste à la première place européenne pour le pouvoir d'achat, selon l'enquête GfK.

    Crédits: Image: CC-BY-SA 3.0/Wikimedia/Michael Gredenberg
  • La Norvège supplante le Luxembourg sur la 3e marche du podium cette année.

    Crédits: Image: AFP

Un habitant de Suisse a un pouvoir d'achat triple du pouvoir d'achat moyen d'un Européen. La dernière étude GfK Purchasing Power Europe 2016 parue voici quelques jours classe la Suisse au 2e rang européen pour le pouvoir d'achat, derrière le Liechtenstein, mais devant le Luxembourg. En 2015, le Liechtenstein menait déjà ce classement devant la Suisse, mais c'est la Norvège qui complétait alors le podium.

Lire aussi: Les Suisses ont le 2e meilleur pouvoir d'achat d'Europe

Avec 63'011€ par habitant en moyenne, les habitants de la principauté devancent ceux de la Confédération dont le pouvoir d'achat s'établit à 42'300€. Le Luxembourg se retrouve distancé à 30'248€ par habitant. A l'indice mis au point par GfK (prenant la moyenne européenne pour base 100), le Liechtenstein arrive à 460,9, loin devant la Suisse à 309,4, elle-même devant le Luxembourg à 221,2. Le reste du top 10 fait la part belle aux pays du Nord de l'Europe: Norvège (4e), Islande (5e), Danemark (6e), Suède (8e) devancent l'Allemagne (9e) et la Grande-Bretagne (10e), avec uniquement l'Autriche (7e) qui vient s'intercaler. La France se retrouve au 12e rang continental, les Pays-Bas au 15e rang, juste devant l'Italie (16e) et l'Espagne (17e). En queue de peloton se retrouvent le Belarus, la Moldavie et l'Ukraine.

Hausse modérée du pouvoir d'achat

Si de nombreux pays ont vu le pouvoir d'achat augmenter sensiblement ces derniers mois (+5% en Islande, Bulgarie, Roumanie, Estonie, République tchèque, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Malte, Slovaquie, Luxembourg et Lettonie), des disparités importantes restent mesurées. Ainsi, le pouvoir d'achat moyen du Liechtenstein reste 80 fois supérieur à celui de l'Ukraine. En moyenne, sur l'année écoulée, le hausse du pouvoir d'achat dans les 42 pays du continent s'est élevée à 0,3%.

Lire aussi: Le pouvoir d'achat a augmenté en Suisse en 2012

Cependant, si l'étude GfK se base sur de nombreux indicateurs (revenus moyens par pays, charge fiscale, recettes publiques, projections d'instituts d'analyse économique,...), elle ne prend pas totalement en compte les niveaux moyens de prix par pays et la parité de pouvoir d'achat. Si le différentiel est évident entre un habitant de Zurich et un habitant de Chisinau (Moldavie), un Lausannois a-t-il dans les faits trois fois plus de moyens disponibles pour la consommation qu'un habitant de Barcelone? Si les revenus peuvent effectivement se situer dans un rapport du simple au triple, les prix suisses sont également bien plus élevés que les prix espagnols dans de nombreux domaines (alimentation, immobilier, loisirs,...).

Différentiel plus restreint en parité de pouvoir d'achat

D'ailleurs, l'OCDE, qui se penche régulièrement sur la parité de pouvoir d'achat a préféré mettre en avant un indice baptisé Consommation Individuelle Effective (CIE) pour comparer le pouvoir d'achat en fonction du coût de la vie. Dans ses chiffres de 2011, la Suisse atteignait un indice de 115 alors que l'Espagne se hissait à 84. Si la différence est importante, elle ne se retrouve pas à un rapport de 1 à 3 comme dans l'étude GfK. Certes, l'étude OCDE date de 2013 et porte sur les données 2011, tandis que celle de GfK date de quelques semaines et porte sur les données 2015. Mais malgré l'abandon du taux plancher en 2015 et la hausse du franc par rapport à l'euro, difficile d'envisager une telle hausse.

De plus, l'étude GfK prend l'euro comme devise de référence. Or, la force du franc, monnaie suisse également en usage au Liechtenstein, peut influer sur les résultats comparés à l'échelle continentale. Un constat similaire peut d'ailleurs être fait avec la Norvège, qui se hisse sur la 3e marche du podium au détriment du Luxembourg le renforcement de la couronne norvégienne face à l'euro ces derniers mois a pu jouer un rôle non négligeable, alors même que le coût de la vie et le niveau des prix restent très élevés dans le pays scandinave.

Lire aussi: Comment sauver son pouvoir d’achat?

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."