Bilan

Les salariés de Hyundai et Kia votent pour la grève

Ignorant un appel de l'entreprise, les salariés du constructeur automobile sud-coréen Hyundai et de sa filiale Kia Motors ont décidé de faire grève. Ils revendiquent d'être mieux payés et de meilleurs conditions de travail.
Les salariés du constructeur automobile sud-coréen Hyundai ont décidé mercredi par un vote de se mettre en grève.

Ils revendiquent de meilleurs salaires et conditions de travail, juste un an après la fin du conflit le plus coûteux de l'histoire de l'entreprise.

Ignorant un appel de l'entreprise, les syndicats de Hyundai et de sa filiale Kia Motors ont décidé de faire grève, mouvement qui débutera après une période légale de médiation de 10 jours.

Les syndicats de Hyundai réclament 130'500 wons (112 francs) d'augmentation du salaire mensuel de base des travailleurs, une prime équivalente à huit mois de salaire ainsi que le partage aux salariés d'une somme de 2,4 millions de dollars -ou 30% du bénéfice net annuel du groupe de 2012.

Les syndicats de Kia ont présenté les mêmes revendications.

La direction de Hyundai souhaite éviter un arrêt coûteux de travail invoquant auprès des syndicats des salariés que la firme ne pourrait accéder à leurs exigences au moment même où la concurrence se fait de plus en plus rude et où la la croissance ralentit sur les marchés étrangers.

Recul des bénéfices

«Nous avons enregistré un recul de nos bénéfices en raison de la concurrence des marques étrangères dont les parts de marché augmentent et souffrons également d'une économie atone tant sur le marché national qu'international», indique le communiqué de la société.

Le syndicat a organisé l'an dernier 28 grèves partielles entre juillet et septembre, réduisant la production de plus de 82'000 véhicules pour un coût de 1,7 milliard de wons.

Les pertes dues aux grèves qui ont eu lieu au sein du groupe Kia en 2012 ont été estimées de leur côté à 1,03 milliard de wons.

Hyundai a annoncé un bénéfice net en baisse de 1% au deuxième trimestre 2012 à 2520 milliards de wons.
Jean-Claude Meier

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."