Bilan

Les revenus du commerce de détail devraient se stabiliser en 2017

Le tourisme d'achat devrait au mieux légèrement diminuer cette année, pour peu que le franc ne s'apprécie pas d'avantage face à la monnaie européenne, selon Credit Suisse.

Le segment alimentaire a ainsi connu une modeste progression de 0,2%, alors que la baisse ne s'est que marginalement atténuée dans le non-alimentaire.

Crédits: Keystone

Les chiffres d'affaires dans le commerce de détail en Suisse devraient se stabiliser cette année, après s'être affaissés de 1,0% sur un an en 2016, indique mercredi une étude de Credit Suisse et du cabinet de conseil Fuhrer and Hotz. Le tourisme d'achat risque de continuer à peser sur les revenus des détaillants locaux.

L'évolution des chiffres d'affaires s'est avérée disparate d'une branche à l'autre. Le segment alimentaire a ainsi connu une modeste progression de 0,2%, alors que la baisse ne s'est que marginalement atténuée dans le non-alimentaire. Au sein de ce dernier segment, l'habillement et les chaussures ont essuyé une baisse de recettes de 7,8%, contre encore -4,1% en 2015.

Pour l'année en cours, le manque d'impulsions en provenance de l'économie dans son ensemble bridera toute tentative de rebond, anticipent les économistes de Credit Suisse. En termes de pouvoir d'achat, le probable retour de l'inflation en terrain positif risque de contrebalancer la légère progression des salaires nominaux.

Le tourisme d'achat devrait au mieux légèrement diminuer, pour peu que le franc ne s'apprécie pas d'avantage face à la monnaie européenne.

Pour autant, près de 60% des commerçants et fabricants interrogés par Fuhrer and Hotz, dans l'alimentaire et le quasi alimentaire principalement, mise sur une progression de leurs chiffres d'affaires.

Le commerce en ligne devrait poursuivre sa progression sur les prochaines années, après avoir représenté l'an dernier près de 5% des revenus du commerce de détail, soit quelque 7,5 mrd CHF. Credit Suisse rappelle que ce canal de distribution a déjà affiché une croissance de 6,4% par an en moyenne sur les sept dernières années. La part des ventes en ligne doit franchir le cap des 10% de l'ensemble de la branche à l'horizon 2022.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."