Bilan

Les nuitées hôtelières en hausse sur les trois premiers mois de 2018

Sur les trois premiers mois de l'année, le nombre de nuitées a augmenté de 4,8% en Suisse en comparaison annuelle à un peu moins de 9,34 millions.

Le nombre de nuitées des visiteurs venus du Royaume-Uni, de France et des Etats-Unis s'est également inscrit en hausse. 

Crédits: keystone

L'hôtellerie suisse a continué de progresser en ce début 2018. Sur les trois premiers mois de l'année, le nombre de nuitées a augmenté de 4,8% en comparaison annuelle à un peu moins de 9,34 millions.

De janvier à mars, les visiteurs étrangers ont affiché 4,75 millions de nuitées (+5,9% sur un an). Les hôtes indigènes ont pour leur part généré près de 4,59 millions de nuitées (+3,6%), indique lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS) en publiant les résultats provisoires sur l'hébergement touristique.

L'affaiblissement du franc et le développement économique globalement positif en Europe sont certainement les principales raisons de cette évolution positive, selon Patric Schönberg d'Hotelleriesuisse, interrogé par AWP. Les bonnes conditions météorologiques et d'enneigement ont aussi sûrement contribué à cet essor, selon lui.

Alors que la monnaie suisse s'échangeait encore autour de 1,16 franc pour un euro début janvier, la devise nationale s'est nettement affaiblie par rapport à l'euro. Fin avril, la paire de devises a franchi pour la première fois depuis l'abandon du taux plancher en janvier 2015 le palier de 1,20 euro-franc, rendant moins onéreux les voyages en Suisse pour les touristes étrangers.

Dans le détail, les nuitées ont augmenté au premier trimestre pour l'ensemble des principaux pays de provenance des touristes étrangers, à l'exception de la Belgique. Les Allemands ont dépassé la barre du million de nuitées, à environ 1,1 million, contre encore 987'117 un an plus tôt.

Mois le plus fréquenté en 2018

Le nombre de nuitées des visiteurs venus du Royaume-Uni (476'691), de France (354'677) et des Etats-Unis (346'073) s'est également inscrit en hausse. La tendance est identique pour les touristes italiens, chinois (sans Hong Kong), néerlandais, russes ou des pays du Golfe. Les Belges ont donc, eux, généré 193'644 nuitées, contre 195'750 un an plus tôt.

Sur le seul mois de mars, le nombre de nuitées hôtelières en Suisse a augmenté de 4,9% en comparaison annuelle à 3,31 millions. Le nombre de nuitées de visiteurs étrangers s'est élevé à 1,76 million, contre 1,65 million lors du même mois de 2017.

Le mois de mars a été le plus fréquenté des trois premiers mois de l'année, selon les données de l'office basé à Neuchâtel. Quelque 3,18 millions d'hôtes (+4,2%) avaient été recensés en février, après 2,85 millions (+5,2%) en janvier.

La tendance par pays reste globalement identique sur les dix principaux marchés, avec toutefois un recul des touristes italiens et néerlandais durant le mois sous revue. Les Allemands ont été les plus nombreux à séjourner en Suisse en mars: ils ont généré à eux seuls 420'331 nuitées. Ils sont suivis par les touristes en provenance du Royaume-Uni (169'104 nuitées), des Etats-Unis (132'480 nuitées) et de France (126'098 nuitées).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."