Bilan

Les ménages suisses restent les plus fortunés

En dépit d'un environnement économique instable, la fortune globale des ménages a augmenté entre la mi-2012 et la mi-2013. La Suisse reste le pays le plus riche de la planète.
  • Le niveau de richesse dans le monde. Plus le pays est rouge, plus le pays est riche.
  • Evolution de la fortune totale dans le monde.
A la faveur notamment de la reprise des marchés immobiliers et d'actions aux Etats-Unis, la fortune globale des ménages s'est établie à 241'000 milliards de dollars, en hausse de 4,9%.

En termes de fortune nette par adulte, la Suisse reste le pays le plus riche de la planète, avec un montant moyen de 513'000 dollars à fin juin, soit 6,1% de plus qu'un an auparavant et pas loin de dix fois le montant moyen global et record de 51'600 dollars.

Les Helvètes sont suivis des Australiens (403'000 dollars/1,3%) et des Norvégiens (380'000 dollars/9%) dans un classement largement dominé par les pays occidentaux.

Contraction du cours du yen

En Amérique du Nord, la richesse des ménages a bondi de 11,9% ou 8400 milliards de dollars (7600 milliards de francs) à 78'898 milliards, ressort-il de la quatrième édition de l'étude «Global Wealth Report» publiée mercredi par Credit Suisse.

Cette région a ainsi repris la tête du classement de la fortune nette des foyers pour la première fois depuis 2005, dépassant l'Europe.

Sur le Vieux Continent, la fortune des ménages s'est accrue sur la période sous revue de 7,7%, soit 5500 milliards de dollars à 76'254 milliards. En revanche, le bas de laine des Japonais a fortement diminué, de 20,5% à 22'600 milliards de dollars.

Toutefois, la chute reflète pour l'essentiel la contraction du cours du yen de 22% par rapport au dollar. La contraction japonaise a par ailleurs entraîné un recul de 3,7% ou de 2859 milliards de dollars de la fortune nette des ménages de l'Asie-Pacifique à 73'879 milliards de dollars.

Sans tenir compte de l'évolution au Pays du Soleil Levant, les ménages de la région ont globalement continué d'étoffer leur bas de laine, celui-ci affichant une croissance de 6,2% à un total de 51'300 milliards à fin juin 2013.

La France, 7e

Derrière la Suisse, l'Australie et la Norvège, viennent ensuite notamment le Luxembourg (315'000 dollars/5,4%), les Etats-Unis (301'000 dollars/11,4%) et la Suède (299'000/14,6%).

Précédant la France. Septième du classement avec une fortune moyenne de 296'000 dollars pour chaque adulte (8,2%), Singapour est le seul Etat non occidental à figurer parmi les dix premiers. La Cité-Etat asiatique devance la Belgique et le Danemark.

Credit Suisse note que la fortune moyenne par adulte de la zone euro s'est fortement accrue après avoir repris plus des deux tiers des pertes subies douze mois auparavant. Un phénomène que les experts du numéro deux bancaire helvétique expliquent par la hausse des cours des actions ainsi que l'appréciation de l'euro par rapport au dollar.

Alors que la fortune des ménages autrichiens, allemands, irlandais et néerlandais est restée équivalente à celle de la zone euro, le bas de laine des Italiens et des Belges a gagné 20% et celui de leurs voisins français 50%, tout comme pour les Luxembourgeois.

Nombreux millionnaires

En revanche, la fortune des foyers espagnols et chypriotes représente 60% du montant moyen de la zone euro et celle des Grecs la moitié. En Estonie et en Slovaquie, ce niveau se situe à 20%.

Selon les recherches de l'établissement, la fortune globale a doublé depuis l'an 2000 en dépit des défis économiques qui se sont présentés durant la dernière décennie. Une tendance qui devrait d'ailleurs se poursuivre à la faveur notamment de la vigoureuse croissance des économies et de la population des pays émergents.

Ces cinq prochaines années, la fortune mondiale devrait bondir de près de 39% pour culminer à 334'000 milliards de dollars en 2018. Le rythme de croissance des pays émergents devrait dépasser ceux des marchés développés, la part des premiers au total devant passer d'ici à cinq ans à 23%.

Du côté de plus fortunés, à commencer par les millionnaires, Credit Suisse estime que leur nombre devrait dans le même temps dépasser les 47 millions d'individus, soit 16 millions de plus (50%). Des taux de croissance supérieurs à 70% sont notamment attendus en Pologne (89%), au Brésil (84%), en Corée du Sud (79%) et en Malaisie (76%).

100'000 super riches

Du côté des super riches, soit les personnes dont la fortune excède 50 millions de dollars, l'établissement zurichois estime leur nombre à 98'700 à travers le monde. Parmi ceux-ci, 33'900 disposent d'un patrimoine d'au moins 100 millions et 3100 d'avoirs supérieurs à 500 millions.

L'Amérique du Nord recense à elle seule 49% de ces individus, l'Europe un quart (25%) et l'Asie-Pacifique 22%.





Jérémy Santallo

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."