Bilan

Les investissements étrangers continuent de stagner en Suisse

Le nombre de projets d'investissements étrangers en Suisse a quasiment stagné en 2016 après une progression inférieure à la moyenne européenne en 2015.

Ailleurs en Europe, le nombre de projets d'investissements directs étrangers a augmenté l'exercice passé de 16% à 5873.

Crédits: Keystone

La Suisse reste à la traîne de l'Europe en matière d'investissements étrangers, selon une étude du cabinet de conseil EY publiée vendredi. Le nombre de projets d'investissements étrangers dans le pays a quasiment stagné l'année dernière, passant de 90 à 88, après une progression inférieure à la moyenne européenne en 2015.

"La Suisse est à la traîne derrière ses voisins européens. En effet, le nombre de projets d'investissements reste toujours inférieur de 50% environ au niveau antérieur à la crise", a précisé EY dans un communiqué.

Ailleurs en Europe, le nombre de projets d'investissements directs étrangers a augmenté l'exercice passé de 16% à 5873. Depuis 2012, le nombre d'investissements directs en Europe n'a cessé d'augmenter. Selon les entreprises, les investissements directs étrangers ont permis de créer plus de 250'000 emplois sur le Vieux continent.

Malgré la faiblesse des investissements étrangers en Suisse, le nombre de créations d'emploi liées à ces projets a bondi d'environ 1400 en 2015 à 3400 en 2016. Mais la tendance actuelle reste encore inférieure aux niveaux constatés en 2007 et 2008.

"Les résultats pour l'Europe sont très réjouissants", a déclaré Marcel Stalder, directeur général (CEO) d'EY Suisse. "Même si la place suisse est très bien placée depuis des décennies en ce qui concerne la dette publique, le chômage, la croissance et les infrastructures, le franc fort a depuis très longtemps ramené les investissements étrangers à un faible nombre, loin du niveau atteint avant la crise financière mondiale", a-t-il ajouté.

A l'inverse, la Suisse a réalisé 289 projets d'investissements dans d'autres pays européens et atteint ainsi la 6e place, devant le Japon et l'Italie.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."