Bilan

Les inventions tiennent leur 41e salon à Genève

Le 41e salon des inventions de Genève ouvre ses portes ce mercredi. Depuis 40 ans, des dizaines d'innovations présentées lors de cet événement sont entrées dans le quotidien des familles.
Depuis 41 ans, les inventeurs du monde entier se donnent rendez-vous chaque année à Genève où le printemps semble faire fleurir les inventions. Jean-Luc Vincent, fondateur et directeur du Salon des inventions, accueillera dès ce matin et jusqu'au 14 avril plus de 750 exposants issus de 45 pays.

«Dans les années 70, le domaine de l'automobile était très prisé: nous avons vu arriver quantité de chaînes à neige», se souvient aujourd'hui cet homme qui garde la même excitation qu'à ses débuts au moment de découvrir les dernières innovations.

Cette année, la santé et la protection de l'environnement se taillent la part du lion dans le salon. Le palmarès sera dévoilé vendredi soir. Bien souvent, les lauréats se servent de l'événement et de leur prix comme d'un tremplin pour commercialiser leur invention.

Le brevet comme sésame

«La plupart d'entre eux ont réussi à distribuer ce qu'ils ont présenté ici. Il faut dire que l'une de nos exigences est que chaque exposant dispose d'un brevet pour son invention: cela le protège, mais ça nous protège aussi des copies et conserve au salon son aura», assure Jean-Luc Vincent.

Et de détailler quelques grands succès des quatre décennies écoulées: bouées manchons, coussins de voyage, pinces porte-verre, baignoires à portes, cordons lumineux... Autant d'objets entrés dans la vie quotidienne.
Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."