Bilan

Les fausses prédictions faites à Davos

Le Forum économique mondial de Davos (WEF), c'est beaucoup de débats et de discours entre politiciens, économistes et entrepreneurs de haut vol. Certains ne se sont pas toujours révélés «très clairvoyants».
Le Forum économique mondial de Davos (WEF) fait partie de ces rencontres incontournables où politiciens, économistes et entrepreneurs de haut niveau se rencontrent pour parler de l'avenir de la planète. On y entend pourtant beaucoup de discours qui ne se sont pas toujours révélés «très clairvoyants», comme le révèle site Atlantico.fr qui publie une liste des fausses prophéties faites à Davos.

2001: LES DIRECTEURS D'ENRON ET DE MERRIL LYNCH SUR L'AVENIR DES ENTREPRISES En 2001, Ken Lay, le directeur général d'Enron, et David H. Komansky, directeur général de Merril Lynch sont les têtes d'affiche d'un débat sur l'avenir des entreprises du 21e siècle. Enron, le plus gros scandale financier de ces vingt dernières années, a fait faillite en 2001. L'entreprise gonflait artificiellement ses profits tout en masquant ses déficits en utilisant une multitude de sociétés écrans et en falsifiant ses comptes. De son côté, Merril Lynch a été rachetée par la Bank of America en 2008 pour 50 milliards de dollars, après avoir perdu 52 milliards de dollars dans la crise des subprimes.

2003: BILL GATES À PROPOS DE GOOGLE «Les gars de Google veulent être des milliardaires et des rock stars et aller à des conférences etc. On verra s'ils gèrent encore leur boîte dans 2 ans». En 2013, Google se porte comme un charme. Larry Page, le co-fondateur, est toujours PDG.

2004: BILL GATES À PROPOS DES SPAMS «Dans 2 ans, le problème des spams sera résolu». D'après Symantec, société spécialisée dans la sécurité informatique, 90,4% des messages échangés en 2009 étaient des spams.

2008: SCHWARTZ ET SAFFO SUR L'AVENIR DE LA PRESSE Il n'y aura plus de journaux en 2014! C'est la prédiction lancée en 2008 par Peter Schwartz, co-fondateur de Global Business Network, et Paul Saffo de l'université de Stanford. Ils peuvent encore avoir raison...

2008: C. FRED BERGSTEN SUR L'IMPOSSIBILITÉ D'UNE CRISE ÉCONOMIQUE La pire des prophéties a probablement été faite à Davos en 2008! A peine huit mois avant que Lehman Brothers ne s'écroule et que l'économie mondiale ne rentre dans une des plus grandes crises de l'histoire, C. Fred Bergsten, directeur émérite du Peter G. Peterson Institute for International Economics à Washington, déclare : «C'est inconcevable, je répète inconcevable, qu'il y ait une récession mondiale». Il persistera un an plus tard, affirmant que «sur les 3 premiers trimestres de 2008, ma prédiction était correcte».

2011: LAGARDE ET LA CRISE DE L'EURO «Je pense que l'euro a franchi un cap et que la zone euro a désormais le pire de la crise de la dette derrière elle». C'est Christine Lagarde, alors ministre française de l'économie, qui l'affirme quelques mois avant la tempête boursière, provoquée par la crise grecque, qui a failli engloutir la zone euro.
Christine Werlé

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."